Poulet de chair : Un nouveau virus détecté en Europe

Pascal Le Douarin

Le laboratoire Intervet a communiqué sur une nouvelle souche de virus de la famille des réovirus, impliquée chez le poulet dans un large spectre de pathologies s'exprimant par des boiteries, des malabsorptions, des arthrites, des retards de croissance, des entérites…

Détecté en Pologne sur des poussins issus de parents vaccinés contre des réovirus, ce virus dit ERS (enteritic reovirus strain : réovirus entéritique) provoque de fortes difficultés de déplacement, une forte mortalité, des nécroses hépatiques et de la péricardite.

Le virus a diffusé dans le reste de l'Europe, et semble dominer en Belgique. La France a été touchée avec plusieurs cas rapportés en 2004 et 2008 (repros et label). Les études d'Intervet ont montré que ce réovirus est différent de ceux connus, au point de ne pouvoir être neutralisé par les vaccins actuels. Par contre, les anticorps qu'il induit neutralisent les souches connues (1733, 2408, 2177). Un vaccin modifié monovalent a été mis au point par Intervet pour les reproducteurs, mais n'est pas encore commercialisable en France.

Source Réussir Aviculture Juillet-Août 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier