Pour les JA de l'Ouest : Une nouvelle provocation de la FNIL*»

SC d'après JA

En réaction aux propos des industriels privés qui ont jugé «intenable» l'écart entre le prix payé aux producteurs en France et celui payé en Allemagne, les Jeunes Agriculteurs, notamment de l'Ouest, n'ont pas tardé à réagir.

Dans un communiqué daté de vendredi, les JA de l'Ouest «s'interrogent sur l'appréciation de l'intenable pour les industriels privés» et se demandent si une baisse de plus de la moitié du revenu des producteurs laitiers français en 2009, est-ce tenable ? »

Les JA de l'Ouest apportent leur soutien à la FNPL (Fédération Nationale des Producteurs de lait) pour que l'accord du 3 juin s'applique en l'état. Les JA de l'Ouest estiment également que la compétitivité de la filière ne se résume pas au prix d'achat de la matière première. Pour eux, il appartient aux industriels de valoriser au mieux le lait qu'ils transforment.

« Si ces derniers savent nous trouver pour les aider à faire passer des hausses à la grande distribution, nous saurons les trouver pour leur rappeler que leur métier ne s'arrête pas à la transformation du produit mais aussi à la valorisation de celui-ci » expliquent-ils dans un communiqué.

FNIL : * Fédération Nationale des Industriels laitiers

Publié par SC d'après JA

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier