Près de 400 animaux attendus à la foire de Lessay (50)

S. Bossière

Près de 400 animaux attendus à la foire de Lessay (50)
- © SB

Pour la 18e édition, le Festival de l'élevage de la Manche s'installe à Lessay où près de 400 animaux sont attendus les 9, 10 et 11 septembre. Une vitrine du monde agricole exposé au grand public.

Le premier événement agricole du département reste la Foire de Lessay avec le Festival de l'élevage. Chaque année, les éleveurs de race normande, Prim'Holstein, Blonde d'Aquitaine, Charolaise, Brune, Limousine, Salers, Jersiaise, Montbéliarde, reviennent avec enthousiasme. Un état d'esprit qui sera d'autant plus important cette année au regard de la situation du monde agricole. « On va penser au contexte dans lequel se trouve le monde agricole », assure Eric Lecler, président du Comité des festivals de l'élevage. « Mais ce n'est pas la première fois que le contexte est perturbé. Nous devons être capable de nous donner des perspectives, » insiste-il.

Terre d'élevage

Ce festival de l'élevage qui se déroule au coeur de la Foire fréquentée par plus de 300 000 personnes reste un moment fort pour l'élevage manchois. C'est pourquoi le président persiste. « Nous devons relever ensemble le challenge de la qualité et prouver le professionnalisme de l'élevage de la Manche et faire de cette manifestation la grande fête de l'élevage et des éleveurs ». Tout ceci afin de démontrer que la Manche est une définitivement une terre d'élevage.

Trois jours de concours

Le festival débutera dès le jeudi 8 septembre. Ils arriveront dès le début d'après-midi pour s'installer. Et les concours débuteront dès le vendredi 9 septembre. Charolaise et Brune le matin, Prim'Holstein l'après-midi. Le lendemain débutera par le concours des limousines et l'après-midi par des Normandes. Quant au 3e jour, il s'agira d'une matinée dédiée à la jeunesse avec le concours des petites génisses Prim'Hosltein, et une animation FAN (Futurs architectes de la Normande). Ces journées seront complétées par des présentations des différentes races. Aux côtés de bovins, les trois races ovines du département, Avranchin, Cotentin et Roussin, seront également de la fête. Pas moins d'une vingtaine d'animaux sera exposée au grand public. Autrement dit, il y aura toujours de l'animation sur le ring.

Esprit convivial

Au-delà de la compétition, la convivialité reste primordiale. Pour la 3e année, les éleveurs se retrouveront dès le jeudi soir autour d'un repas de produits du terroir des producteurs de Manche Terroirs et Bienvenue à la ferme. L'allée des rôtisseurs n'étant pas encore en fonction, le problème d'intendance est ainsi résolu. Et surtout, la convivialité sera au rendez-vous. Les éleveurs apprécient ce moment. Le rendez-vous est donc pris pour cette nouvelle édition qui restera une vitrine de l'élevage manchois.

Source l'Agriculteur Normand

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires