PRG (Parti Radical de gauche) : Colloque : “l'agriculture en mouvement”

Thierry Guillemot

PRG (Parti Radical de gauche) : Colloque : “l'agriculture en mouvement”

Le PRG (Parti Radical de Gauche) organise à Vire le 19 juin prochain un colloque intitulé “l'agriculture en mouvement : état des lieux et perspectives”.

C'est la première fois en 20 ans qu'un parti politique organise un colloque sur l'agriculture”. Alain Tourret (maire de Moult-14 et vice-président de la Région Basse-Normandie) plaidera le 19 juin prochain, au Lycée agricole de Vire, la cause d'une agriculture en mouvement. “On n'a jamais assisté à une modification des fondamentaux aussi forte qu'aujourd'hui, insiste le vice-président du PRG (Parti Radical de Gauche). C'est la revanche de l'agriculture. Il faut organiser la réflexion, faire un état des lieux et proposer des perspectives”.C'est tout du moins l'ambition affichée de ce rendez-vous qui devrait réunir plus de 200 leaders d'opinions et dealers d'idées novatrices.

La gauche décomplexée

Et c'est un parti de gauche, “toujours un peu mal à l'aise vis-à-vis de l'agriculture” reconnaissent les cadres du PRG, qui prend l'initiative. Une gauche qui, semble-t-il, veut sortir de son pré-carré favori que constitue l'agriculture biologique. “Une niche”, admet désormais à demi mot Alain Tourret. Il est vrai qu'une réminiscence d'une crise alimentaire mondiale est passée par là. L'agriculture redevient un enjeu de premier plan, un enjeu stratégique incontournable sur lequel tout parti politique doit remettre très rapidement le couvert. JeanPierre Vermès et Patrice Lepainteur (ancien et nouveau président de la FDSEA) seront grand témoin et intervenant. “L'idée de faire intervenir Patrice Lepainteur est venue avant son élection à la présidence de la FDSEA et c'est aussi le vice-président d'une communauté de communes que nous souhaitons entendre.
Pas question donc pour James Louvet, membre du PRG et cheville ouvrière agricole de ce colloque, de donner un sens politico-syndicale à la présence d'un courant de pensée ou à l'absence d'un autre. Au contraire, il souhaite changer les angles d'attaque.“Il faut aborder l'agriculture par les sujets de fond et sensibiliser les élus locaux en leur montrant qu'il existe des solutions locales répondant à des problèmatiques globales. Le PRG souhaite apporter sa pierre à l'édifice en défrichant les pistes qui pourraient aboutir à produire plus avec moins d'intrants”. James Louvet, grâce à son expérience personnelle, est d'ailleurs un novateur. Biocarburant en circuit court, désherbage mécanique du maïs, valorisation du bois de haie (...), le laboratoire expérimental d'une agriculture de groupe, qui met en commun ses moyens, a souvent un train d'avance. Un train dans lequel James Louvet souhaite faire monter le plus grand nombre.

Au programme

• Matin (9 h 30 à 12 h 45) : les mutations actuelles de l'agriculture, les enjeux alimentaires, environnementaux et énergétiques avec les interventions notamment de Sophie Merle (chargée de mission de l'association AILE), Marie-Odile Tavernier (présidente d'Horizons solidaires), Gustave Aubrée (président de la FR CUMA de l'Ouest), Jean-Marie Meulle (directeur d'AGRIAL), Bernard Poirier (directeur de AILE et chargé de mission à la FN CUMA). Conclusion et synthèse par Jean-Pierre Vermès (membre d'AFDI et ancien président de la FDSEA du Calvados).
• Après-midi (14 h 15 à 17 h 15) : les enjeux d'une refondation de la PAC, inventer une agriculture à la fois productive et écologique avec les interventions notamment de Henri Nallet (ancien ministre de l'agriculture, Jacques Rebillard (vice-président de la région Bourgogne, Patrice Lepainteur (président de la FDSEA du Calvados et vice-président de la communauté de communes de Vassy), Bernard Pourier (vice-président de la communauté d'agglomération de Rennes). Conclusion et synthèse par Henri Baron (ancien président de la Chambre d'Agriculture de Loire-Atlantique).
Renseignements au 06 82 26 43 40.

TG

TG

 

Source Réussir l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier