Prix du fourrage : Martine Aubry demande des mesures spéciales

Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, a demandé des « réponses exceptionnelles » pour les agriculteurs touchés par la sécheresse, notamment un décret pour réglementer les prix des fourrages.

« Nous sommes dans des circonstances exceptionnelles. La situation est pire qu'en 1976, il faut des réponses exceptionnelles », a déclaré Mme Aubry en déplacement dans l'Oise, où le conseil général va apporter une aide financière de 200.000 euros pour les agriculteurs.

La première secrétaire du PS estime que les mesures prises la semaine dernière par le président de la République en Charente paraissaient « en deçà de ce qui est nécessaire » et plaide pour aller « bien au-delà ». Selon elle, « il faut empêcher le broyage des céréales pour qu'on ait du fourrage de substitution avec des céréales en complément pour nourrir le bétail ».

« Il aurait fallu prendre un décret pour réglementer les prix » et éviter la spéculation sur l'alimentation des animaux, a-t-elle ajouté. L'organisation du transport des fourrages en s'appuyant sur les chambres d'agriculture, concourrait à ce que « aujourd'hui aucune tête de bétail ne soit effectivement abattue ».

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier