Prix du lait : action FDSEA-JA : Rodez : Et si les rayons laitiers étaient vides ?

Alexandre CAYRAC

Prix du lait : action FDSEA-JA : Rodez : Et si les rayons laitiers étaient vides ?

La section lait de la FDSEA et le groupe bovin lait JA se sont rendus ce jeudi 30 octobre dans une grande surface de l'agglomération ruthénoise pour sensibiliser les consommateurs et les distributeurs à «une inconcevable baisse du prix du lait».

Les producteurs de lait aveyronnais ont tenu à maintenir la pression jeudi matin dans une grande surface à Onet le Château, près de Rodez. Ils ont ainsi fermé symboliquement le rayon des produits laitiers pour cause de «rémunération trop faible des producteurs». «Avant de rencontrer cet après-midi les entreprises Sodiaal et Lactalis, nous voulons maintenir une pression locale, et montrer quelle est la réalité du terrain» explique Michel Costes, de la section lait de la FDSEA.

«Question de vie ou de mort»

Les éleveurs regrettent que toutes les hausses de prix n'aient pas été absorbées par la grande distribution, et que le consommateurs en aient directement fait les frais. «Nous voulons que les consommateurs paient le juste prix» lance un producteur.
Pour Michel Costes, «c'est une question de vie ou de mort, on ne peut plus jouer avec la rémunération des producteurs qui dans tous les cantons laitiers du département tirent la sonnette d'alarme». FDSEA et JA étaient attentifs aux discussions qui se déroulaient à Paris ce même jeudi, entre producteurs et transformateurs. Si elles échouent, les actions devraient donc se poursuivre. «La grève du lait ne nous enchante pas du tout, mais elle reste quand même notre dernière cartou-che» note Michel Costes. Dans cette hypothèse, les rayons «produits laitiers» des grandes surfaces pourraient être bel et bien fermés.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier