Prix du lait : Les actions se multiplient

SC avec AFP

Après le blocage, ce week-end, d'une filiale du groupe Entremont Alliance, en Haute-Saône, les actions des producteurs de lait se multiplient aujourd'hui dans plusieurs régions de France.

Après quelques semaines d'apaisement, c'est la reprise de la «guerre du lait» entre producteurs de lait et industriels suite à l'échec des dernières discussions de prix la semaine dernière. Les agriculteurs rejettent les propositions des industriels qui aboutiraient, selon eux, à une baisse du prix de l'ordre de 12 à 20% pour le quatrième trimestre 2008, suivie d'une nouvelle baisse de 27 à 32% au premier trimestre 2009.

Ce matin, les producteurs de lait du grand Sud-ouest se sont mobilisés sur une dizaine de sites de transformation du lait en Aquitaine et en Midi-Pyrénées. A l'appel des Fdsea et des Jeunes agriculteurs (JA), ils ont symboliquement adressé un carton jaune aux entreprises laitières afin qu'elles reviennent sur leurs propositions. Devant divers sites industriels de transformation du lait, de 50 à 100 producteurs selon les départements, ont dressé un mur de « bidons jaunes » et déversé quelques litres de lait devant les entreprises.

En Rhône-Alpes, au moins quatre importants sites industriels laitiers de la région étaient bloqués lundi par des producteurs. Dans la Loire, près de 200 agriculteurs participaient au blocage de la laiterie Lactalis, à Andrézieux-Bouthéon, et de la Fromagerie Guilloteau, à Pélussin. En Isère, c'est une quarantaine de producteurs de lait originaires de l'Ain, qui bloquaient dans le calme les entrées et sorties de la société Danone à Saint-Just Chaleyssin, ainsi que l'usine Sodial(ex-Candia) à Vienne.

Ces actions visent à obtenir une réunion du Criel (Centre régional interprofessionnel de l'économie laitière) pour y dénoncer les recommandations nationales en matière d'évolution du prix du lait, à la veille d'une nouvelle réunion du Cniel prévue mardi à Paris..

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier