Prix du lait : Les agriculteurs belges bloquent des centres de distribution

Des centaines de producteurs de lait poursuivent le blocage, entamé lundi, des dépôts d'approvisionnement de plusieurs grandes enseignes de distribution en Belgique.

Les magasins à bas prix Lidl et Aldi, ainsi que ceux de la chaîne Cora sont particulièrement affectés par ce mouvement qui touche surtout la Wallonie (sud).

Au terme d'une première négociation mardi, les agriculteurs ont jugé insuffisante une proposition de la Fédération de la distribution, la Fedis, de leur octroyer, dans le cadre des quotas, deux centimes par litre de lait via un fonds de solidarité alimenté par le secteur de la distribution.

Le syndicat réclame 20 cts/l en plus

La Fédération wallonne de l'agriculture (FWA) a réclamé que des marges bénéficiaires d'autres produits que le lait demi-écrémé et le lait entier puissent servir à alimenter ce fonds (yaourt, fromage).

Un groupe de travail a été chargé de plancher d'ici au 21 juillet sur un « système permettant de dégager des marges à redistribuer aux producteurs », selon la ministre fédérale belge de l'Agriculture, Mme Sabine Laruelle.

A l'origine des blocages des dépôts d'approvisionnement, La Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea), un syndicat agricole minoritaire, réclame une augmentation de 20 centimes par litre de lait vendu en magasin, dont au moins 75% seraient reversés au producteur.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier