Prix du lait : Les professionnels du secteur pour une augmentation de 3 à 8%

B.BOUCHOT d'après AFP

Industriels, coopératives et producteurs se sont mis d'accord pour une augmentation de 3 à 8% des prix du lait pour le début de l'année 2010, a-t-on appris auprès du Centre national interprofessionnel de l'économie laitière (Cniel).

Un courrier dans ce sens a été envoyé aux représentations régionales du Cniel qui informeront les laiteries des « indices de tendance » décidés au niveau national. La hausse demandée se situe entre 3,1 et 8,5%, a-t-on précisé au Cniel. Elle concerne les prix du premier trimestre 2010 par rapport à ceux de la même époque de 2009.

Les laiteries appliqueront ces futures augmentations en fonction de leur type d'activités

Par exemple, les laiteries doivent payer plus cher le lait si elles font des produits grande consommation (comme des yaourts) que si elles transforment la marchandise (en beurre ou poudre de lait), dont les cours sur le marché mondial sont très volatiles.

La fédération nationale des producteurs laitiers (FNPL), seul syndicat à représenter les producteurs laitiers au sein de l'interprofession avait réclamé fin novembre une hausse de cet ordre, entre 3 et 8%. Elle avait expliqué que cette hausse correspondait à son interprétation de l'accord signé le 3 juin au sein du Cniel, sous la pression du gouvernement, pour tenter de sortir le secteur de sa énième crise.

Tout en dénonçant les « méthodes » de l'Apli et de la CR (article lié ci-dessous), le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a appelé à plusieurs reprises à une augmentation des prix pour 2010, compte tenu de la récente hausse des cours mondiaux du beurre et de la poudre de lait.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires