Prix du lait : Plus de 300 producteurs réveillent le préfet

vendee agricole

Mardi 26 mai, un tiers des exploitations laitières étaient réunies devant la préfecture, soit plus de 300 producteurs qui ont fait résonner cloches et pots à lait pour un réveil très matinal du préfet de la Vendée.

Dès 5h du matin, plus de 300 producteurs de la Fdsea et des JA de la Vendée se sont rassemblés devant les grilles de la préfecture de La Roche-sur-Yon pour protester contre la chute du prix du lait. La baisse du prix pour les livraisons d'avril est de moins 30% par rapport à avril 2008, amenant à un prix de l'ordre 200€ à 225€/1000L (Tableau 1). « Un niveau très largement en dessous des coûts de production des éleveurs et un niveau jamais atteint par le passé. C'est un drame économique dans les exploitations et particulièrement chez les jeunes agriculteurs.» déplore Joël Limousin, président de la Fdsea 85, en rappelant la politique d'installation forte du département. L'ambiance silencieuse de la foule a d'ailleurs reflété la consternation des producteurs face au prix affiché sur leurs paies de lait.

Marie-Thérèse Bonneau, présidente de la section laitière de la Fdsea a donc insisté sur l'urgence d'avoir rapidement un médiateur nommé par les pouvoirs publics pour remettre les producteurs et transformateurs autour de la table. « Il est urgent que les pouvoirs publics entrent dans la danse des négociations sur le prix. Les industriels vont devoir faire un choix si ils veulent continuer à collecter notre lait. Il est inadmissible qu'à chaque fois les producteurs soient la variable d'ajustement face aux difficultés financières des entreprises !».
Ainsi, les producteurs de lait ont fait résonner cloches, pots à laits et fait exploser des pétards pour réveiller le préfet, Thierry Lataste.

Producteurs de viande en renfort

En renfort, les producteurs de viande bovine sont venus également dénoncer l'aberration du pré-accord engagé entre la commission européenne et les USA sur le contentieux de boeufs aux hormones américain.

Une délégation des producteurs est ensuite allée rencontrer le préfet avec en main un petit déjeuner avec des produits laitiers régionaux. A leur retour, les représentants FDSEA et Ja ont affirmé qu'ils restaient prêts à réagir dès les prochains jours s'ils n'avaient pas de réactions des pouvoirs publics à leur demande.

Des prix catastrophiques pour les livraisons d'avril

*sur les paies de lait du Glac, le prix de référence affiché intègre la prime froid de 3.098€/1000L et la prime contrôle laitier de 3.098€/1000L, il convient donc pour comparer le prix de référence aux autres entreprises de soustraire 6.902€.

vendee agricole

vendee agricole

 

Deux médiateurs nommés

La forte mobilisation des éleveurs et leur détermination à sortir de la crise ont porté leurs fruits. Dès mardi, le gouvernement a nommé deux médiateurs, Philippe de Guénin, directeur de la DRAF des Pays de la Loire et Pierre Lepetit, Inspecteur général des finances, afin de « renouer les fils du dialogue interprofessionnel ».

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier