Procès : José Bové condamné à 180 jours-amende

SC

José Bové, poursuivi avec 40 autres faucheurs volontaires pour destruction de maïs OGM en 2006 en Haute-Garonne, a été condamné à 180 jours-amende à 100 euros, soit 18.000 euros.

Le tribunal correctionnel de Toulouse a suivi les réquisitions du procureur de la République, qui, le 6 juin, avait demandé cette même peine contre José Bové et les trois autres auteurs de l'arrachage de quelques hectares de maïs transgénique en juillet 2006 à Ox et Daux, à l'ouest de Toulouse. Quatre autres faucheurs ont écopé de 120 jours-amende tandis que des peines d'un à deux mois d'emprisonnement avec sursis ont été prononcées contre tous les autres prévenus.

Les actions civiles de l'agriculteur, victime de l'action des faucheurs volontaires, et du semencier Pioneer, ayant été déclarées recevables, les cinq faucheurs volontaires devront également s'acquitter de près de 50.000 euros d'amendes, dommages et intérêts et frais de justice, dont 32.892 euros pour préjudice matériel envers le fabricant de semences.

Les faucheurs volontaires et leurs avocats n'ont pas encore pris de décision quant à un éventuel appel.

Par ailleurs, concernant une autre action anti-OGM, le tribunal correctionnel de Bordeaux a mis en délibéré au 22 octobre sa décision concernant José Bové et 11 autres faucheurs volontaires poursuivis. Huit mois de prison ferme et quatre ans de privation des droits civiques, civils et familiaux ont été requis à l'encontre du leader altermondialiste.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier