Projet de loi Hôpital et Santé : Inquiétude dans le milieu viticole

B.BOUCHOT

Plusieurs organisations de viticulteurs s'inquiètent du projet de loi « Hôpital et Santé » dont un des articles vise à proscrire l'offre gratuite des boissons alcoolisées dans un but promotionnel.

Dans son article 24, le projet de loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire (HPST) de Roselyne Bachelot, en discussion actuellement à l'Assemblée Nationale, prévoit qu'il sera « interdit d'offrir gratuitement à volonté des boissons alcooliques dans un but promotionnel, ou de les vendre au forfait ».
Pour l'association Vin et Société, s'il était voté, cet article conduirait à l'interdiction de toute forme de dégustation. Et selon Mme Tarby, Présidente de l'Association, l'article va même « à l'encontre des objectifs recherchés » par le ministère de la Santé.

Selon celui-ci en effet, l'article incriminé vise « à renforcer l'encadrement et les contrôles de modalités d'offres d'alcool », dont « la vente dite au forfait communément appelée open bar ». « Il s'agit, selon le ministère, d'interdire cette pratique qui s'adresse, en particulier, aux jeunes et qui a des conséquences sur les conduites d'alcoolisation massives ».
« Nous sommes d'accord sur cette volonté de lutter contre l'alcoolisme des jeunes », soutient Marie-Christine Tarby. D'ailleurs, rappelle-t-elle, la filière vin s'est engagée dans la promotion d'une consommation responsable.

Alors « ne nous trompons pas de cible », supplient à Montpellier les présidents de la Fédération des Vignerons Coopérateurs et de la Fédération des Vignerons Indépendants de l'Hérault. Une demande a été faite pour que l'article de loi soit recentré sur les manifestations destinées aux jeunes de 25 ans et de moins de 25 ans.

Source AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier