Propriétaire ruraux : rapport d'activités des propriétaires ruraux

Marine SUTEAU

Propriétaire ruraux : rapport d'activités des propriétaires ruraux
20171208_proprio.png - ©

Pour l'assemblée générale des propriétaires ruraux, Bernard Durand, président s'adresse à la section. Michel Brochard, secrétaire général fait un point sur les actualités de l’année écoulée en vidéo.

Bonjour à tous, c’est avec plaisir que je prends la plume cet édito de la sixième lettre des propriétaires ruraux.

Une charte départementale des bonnes relations bailleurs et preneurs a été signée le 29 décembre 2014, afin d’anticiper les transmissions d’exploitation, et favoriser les contacts entre toutes les parties concernées (cédant, repreneur, propriétaire). Nous souhaitons que cette charte soit très largement diffusée et  distribuée, c’est la raison du choix de notre reportage dans cette lettre. De plus, au moment du dépôt d’une demande d’autorisation d’exploiter, nous considérons que la procédure d’envoi d’une lettre recommandée au propriétaire, pour informer de la demande en cours, nuit gravement à̀ une bonne prise de contact entre le bailleur et le preneur. Nous militons en faveur de la disparition de cette pratique, et ainsi que de certaines pressions parfois inacceptables. Le propriétaire bailleur doit avoir une voix importante au chapitre s’agissant du choix de son repreneur (il devrait même, en cas de même rang de priorité́, pouvoir trancher sur la délivrance de l’autorisation à tel ou tel candidat en fonction de la  connaissance qu’il a des projets, ainsi que de la proximité́ des terres avec le siège d’exploitation). Nous constatons cette année une baisse du prix du fermage de -3,02 %. On peut penser que l’indice 2018 sera également négatif, compte tenu des indices retenus pour la composition de ce dernier (revenu brut des entreprises agricoles notamment). Cela témoigne d’une agriculture en souffrance, avec des rémunérations insuffisantes des produits. Une partie de cette crise est également due à̀ la transposition des nombreuses normes européennes auxquelles s’ajoutent les normes nationales. Attention aux changements de mode de production prônes par Nicolas Hulot et ses adeptes. Pour produire suffisamment il faudra composer avec les prêcheurs de la décroissance, avec les marchands de peur et d’apocalypse qui piétinent les faits et se livrent à une propagande basée sur des informations parfois erronées et loin des réalités. Le secteur agricole est souvent la première victime de ces propagandes. L’agriculture productive a permis de doubler la production de céréales en 40 ans sur des surfaces identiques au niveau de la planète et elle permet de compenser la disparition des terres arables. Les cultures demeurent les meilleures alliées de la qualité́ de l’air car le piégeage du CO2 est directement lié à leur rendement. Il faut également soutenir la recherche et l’innovation et aménager de nombreuses réserves hydriques indispensables à une production  régulière, performante et de qualité. Notre agriculture reste un atout pour notre pays et doit être justement valorisée. En ce qui nous concerne en tant que bailleurs, nous attendons toujours plus de choix de contrats entre agriculteurs et propriétaires afin de favoriser la location des terres. Nous espérons une harmonisation fiscale des règles européennes des transactions de terres et biens immobiliers agricoles. Pour terminer, je rappelle que nous organisons notre 6édition du Carrefour du patrimoine le 24 novembre prochain au Poiré-sur-Vie, avec l’intervention d’un notaire sur les enjeux d’une transmission de patrimoine organisée lors d’une succession, ou d’une donation. Nous accueillerons également un membre du bureau national sur les revendications et démarches auprès des ministères concernés ainsi que les avancées obtenues. Nous lui avons demandé de nous éclairer sur les nouvelles mesures concernant la fiscalité́ : taxe d’habitation, hausse de la CSG, retraites, assurance vie, revenus d’activité, etc... Le président Brice Guyau clôturera la journée Nous comptons sur une présence nombreuse.

Rapport d'activités 

Source Agri85

Publié par Marine SUTEAU

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier