Protection intégrée des cultures : 2 nouvelles plateformes sur EcophytoPIC

/ Ministère de l'agriculture et de l'agro-alimentaire et de la forêt

Près d’un an après son lancement, le portail EcophytoPIC, portail de référence de la protection intégrée des cultures (PIC) pour les professionnels du secteur agricole, s’enrichit de 2 nouvelles plateformes dédiées à la viticulture et à l’horticulture et plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM).

La protection intégrée consiste à combiner les différentes méthodes (physiques, chimiques et biologiques) de lutte contre les ennemis des cultures dans le but de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires.
Elle permet ainsi de favoriser les mécanismes naturels de protection ainsi que de réduire les risques pour la santé humaine et l’environnement.
S’inscrivant dans le cadre du plan Ecophyto, la protection intégrée des cultures est l’une des illustrations de la démarche « Produisons autrement » initiée par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, pour faire de la France le leader de l’agro-écologie en Europe.
Mise en place par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt en partenariat avec l’ACTA , les instituts techniques agricoles et en étroite collaboration avec l’ensemble des partenaires du plan Ecophyto, cette plateforme web contributive dénombre désormais 5 plateformes filière qui recensent les méthodes alternatives à l’utilisation de pesticides dans la production agricole, chacune dans son domaine : grandes cultures, cultures légumières, arbres fruitiers et désormais vigne et cultures horticoles et plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier