Provence-Alpes-Côte d'Azur : La campagne viticole s'achève dans de bonnes conditions

Météo

La première quinzaine du mois d'octobre est assez douce mais à partir du 15 on observe une baisse sensible des températures (2 à 6°C en dessous des normales). Cette fraîcheur, accentuée par un mistral particulièrement violent, s'installe jusqu'en fin de mois et les premières gelées font leur apparition (Aix les Milles). Les cumuls de précipitations du mois sont excédentaires, une à deux fois la normale, sur la majeure partie de la région, notamment sur l'ouest des Alpes- aritimes et l'est du Var (cumuls de 200 à 500 mm). Quelques secteurs sont cependant légèrement déficitaires (la Camargue jusqu'à l'étang de Berre et le toulonnais).

 

Marché des fruits et légumes

Les marchés des fruits et légumes sont globalement porteurs et les indices de prix à la production sont en forte hausse par rapport à l'an passé.

Dans la filière maraîchère, la campagne de courgette se termine sur un bilan bien meilleur qu'en 2009. L'origine espagnole a pris le relais sur les étals et les abris sont en cours de nettoyage pour la mise en place des salades. Pour celles-ci, les premières mises en place d'automne/hiver se font sur des surfaces quasiment identiques à celles de la campagne passée. Le recul de la pommée au profit de la feuille de chêne et de la lollo se confirme. On s'attend à un pic de production aux environs de Noël, mais les nombreuses mises en place de la fin octobre laissent prévoir un encombrement du marché en février 2011.

Dans la filière arboricole, la production globale du verger de poiriers est confirmée à la baisse, mais les cours ne s'orientent pas à la hausse pour autant. La demande est en effet peu active en cette période de transition variétale : Alexandrine et Guyot laissent la place aux Williams. Les prévisions de production demeurent inchangées pour la pomme : petits calibres mais bons rendements malgré les fortes rafales de mistral. L'offre Gala est en déclin et les Pink Lady, bien colorées grâce au froid de la fin octobre, arrivent à l'offre. La commercialisation est régulière (notamment vers la Russie) en Granny, rouges et Braeburn.

Viticulture

A la fin octobre, les estimations de récolte viticole dans notre région font état d'une production quasiment identique à celle de l'an passé (+0,2 % au niveau régional) malgré des surfaces en baisse de 1,6 %, concernant principalement les IGP. Les pluies de septembre ont en effet relancé la prise de poids et de degré. Les nombreux problèmes phytosanitaires ayant perturbé la campagne ont été atténués par le vent au moment des vendanges, d'où un état très satisfaisant des raisins au cours de la récolte. Le millésime aura toutefois été marqué par une maturité difficile et très longue (forte coulure et présence de millerandage).

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires