Race charolaise : Célestin Audureau passe le relais

Vendée agricole Rédaction

Vendredi dernier se tenait l’assemblée générale du syndicat charolais aux Essarts avec l’élection d’un nouveau conseil d’administration.

Bertrand Merlet, Nouveau président élu pour trois ans

L’assemblée générale s’est poursuivie par la visite de l’exploitation du gaec Le Moulinet à Ste-Cécile. Les 250 femelles et leur suite sont toutes inscrites au Herd-Book Charolais.
(c) vendée agricole

A la suite de cette assemblée générale, le conseil d’administration s’est réuni lundi pour élire un nouveau bureau et son président pour un mandat de trois ans. C’est Bertrand Merlet, éleveur aux Brouzils - et fils d’Albert Merlet qui présida lui-même le syndicat vendéen et aussi le Herd-book-charolais - qui succède à Célestin Audureau. Il sera accompagné d’un bureau composé de six administrateurs. Les deux-vices présidents sont Vincent Levron et Laurent Robichon. Le secrétaire général est François Mandin accompagné du secrétaire général adjoint Hugo Retailleau. Enfin les trésorier et trésorier adjoint sont respectivement Damien Mathé et Laurent Richard.

Ce nouveau bureau porte à cœur plusieurs projets pour 2014 et en particulier le Mondial charolais à Magny-Cours où le syndicat vendéen espère envoyer de nombreux animaux d’élevage et prendre part à la vente de femelles bouchères organisée dans ce cadre. La Vendée accueillera également cette année l’interrégional de la race à La Chataigneraie. Plus de 250 bovins sont attendus avec une nouveauté en 2014 puisqu’une vente aux enchères sera organisée pendant ce week-end. Enfin, le syndicat souhaite poursuivre son engagement dans l’organisation du salon Tech’Elevage en 2014.

Le syndicat charolais de Vendée compte environ 80 adhérents et les 2/3 avaient fait le déplacement vendredi dernier pour la dernière assemblée générale présidée par Célestin Audureau. Ce dernier a en effet souhaité mettre fin à son mandat au terme de 15 années passées au service du syndicat et de la race charolaise.

15 ans au service de la race charolaise

 « Place aux jeunes ! » a dit celui qui s’arrête après cinq mandats successifs au service du syndicat. Et des jeunes qui s’engagent dans la défense et la promotion de la race charolaise, première race allaitante du département, il y en a. « C’est sans crainte pour l’avenir que je laisse la main aux suivants » a déclaré le président sortant au terme d’un petit bilan présenté aux adhérents.

De nombreux projets ont été menés par le syndicat de la race charolaise pendant ces 15 ans et en particulier celui de l’Arc Atlantique. Il y eu également le national adulte organisé en 2009 à La Roche-sur-Yon qui reste « un moment très fort en émotions. Une réussite totale » pour l’ancien président. « Nous avons pu mettre le charolais vendéen à l’honneur avec beaucoup de convivialité et une mobilisation exceptionnelle de l’équipe organisatrice ».

Plus récemment, l’implication du syndicat dans la station d’évaluation des reproducteurs à la ferme des Etablières a permis d’augmenter les possibilités offertes aux adhérents avec un accès à la vente de reproducteurs pour les éleveurs qui ne participent pas aux concours.  

Enfin, le mandat de Célestin se termine après une première édition du Tech’Elevage à laquelle a participé le syndicat. « Nous concluons cette première édition dans un très bon état d’esprit et avec la volonté de poursuivre en 2014. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier