REAGIR face la crise : Un dispositif d'aide aux agriculteurs

Chambre d'Agriculture

REAGIR face  la crise : Un dispositif d'aide aux agriculteurs

La Chambre d'Agriculture, avec le soutien de la FDSEA et des JA lance une action de solidarité à destination de chaque agriculteur sous la forme d'un diagnostic technico-économique.

Les conséquences de la crise sur nos exploitations

Selon les systèmes d'exploitation, les études menées par le réseau d'élevage tendent à montrer que l'EBE va chuter en 2009 de 35 à 45% et ce pour deux raisons :
- L'effet de ciseaux entre des produits en baisse et des charges en augmentation,
- L'effet du « bilan de santé » de la PAC qui va nuire particulièrement aux exploitations de polyculture élevage, très fréquentes en Haute-Marne, qui passeront à coté de la majeure partie des aides en raison de leur non spécialisation.
Les exploitations sont actuellement obligées de prélever leur fond de roulement, lorsqu'il existe. laissant sur le carreau les plus fragiles.

Faire le point sur votre situation

La Chambre d'Agriculture, soutenue par la FDSEA et les JA, a pris le parti d'offrir un accompagnement à chaque agriculteur haut-marnais qui souhaite faire le point sur sa situation.
Cette action concrète prendra la forme d'un entretien individuel gratuit d'environ deux heures sur le site de votre exploitation avec une conseillère de la Cellule REAGIR. A l'issue de cet entretien, un technicien spécialisé en fonction des problématiques rencontrées complètera l'intervention et proposera les pemières pistes d'action. Au total une demi-journée qui sera offerte à tout agriculteur en faisant la demande.

La cellule REAGIR, plusieurs années d'expérience face à des situations de rupture

La Chambre d'Agriculture, la FDSEA et la MSA se sont réunis au sein de la cellule REAGIR afin de travailler en réseau à des moment clé de la vie de l'exploitation ; agrandissement, reconversion, départ en retraite, problèmes de santé d'un exploitant, mésentente, difficultés économiques… Autant de situations dans lesquelles le travail en réseau entre les référents de chaque organisme a permis d'accompagner une centaine de situations, toujours avec une garantie de confidentialité.
Bien sur, la cellule ne peut agir sur la conjoncture actuelle. En revanche, dans certains cas, la situation de crise économique ne fait qu'amplifier des problèmes latents.

Prenez contact dès maintenant

contactez Patricia Prat à la Chambre d'Agriculture au 03 25 35 03 46

Source Cellule REAGIR

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier