Réaménagement de la PAC : Sarkozy veut rassurer les agriculteurs

Deux jours avant le grand rendez-vous annuel du salon de l'agriculture à la Porte de Versailles à Paris, Nicolas Sarkozy doit présenter aujourd'hui dans le Maine-et-Loire sa vision de l'avenir de l'agriculture française.

Accompagné du ministre de l'Agriculture Michel Barnier et de Roselyne Bachelot, « régionale de l'étape », le chef de l'État doit visiter une exploitation de Daumeray , échanger avec des exploitants sur la nouvelle PAC, puis tracer les grandes lignes de l'agriculture du futur.

« Il va présenter le nouveau modèle agricole français pour les dix ans à venir », indique Michel . Barnier. « Ce plan est baptisé ‘Objectif: terres
2020 » et définit un modèle économiquement productif et écologiquement responsable, conformément aux orientations définies en novembre par l'Union européenne« , a ajouté le ministre.

Un « réaménagement ambitieux mais raisonnable »

Michel Barnier a indiqué mercredi qu'il ne devrait finalement détailler les modalités du réaménagement de la PAC, un temps annoncées avant l'ouverture du salon de l'agriculture samedi, que lundi prochain.

Avant d'en avoir entendu le contenu, le monde agricole a déjà exprimé ses inquiétudes. A commencer par les céréaliers, qui redoutent de devoir contribuer à une PAC dont ils ont été jusque-là les principaux destinataires. Mais surtout, les exploitants appréhendent que le chef de l'Etat ne suive le tournant libéral imposé selon eux par Bruxelles et n'adopte, comme c'est déjà le cas dans certains pays européens, le système des aides uniformes à l'hectare, quel que soit le type de culture pratiqué.

«Il n'est pas question de cela», a tenu à rassurer le ministre de l'Agriculture, qui défend le principe d'un «réaménagement ambitieux mais raisonnable.» Nous allons resserrer les aides, les faire converger, mais il n'y aura pas de surprise« , a-t-il promis en rappelant que cette modification se ferait dans le cadre d'un budget stable.

C'est dans ce climat perturbé que Nicolas Sarkozy inaugurera samedi, comme le veut la coutume, la plus grande ferme du monde .

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier