Récolte 2008 en île de France : Abondance de céréales, repli des oléoprotéagineux et de la betterave

SC

Avec 3,1 millions de tonnes, la récolte céréalière francilienne de 2008 dépasse tous les records, y compris celui de 2004. Par rapport à 2007, elle est en augmentation de 15 %, soit 410 000 tonnes de plus.

Les principales céréales bénéficient de cette augmentation (blé tendre, orge et maïs). Cette progression est due à une hausse des rendements de 6 q/ha en moyenne et surtout à l'accroissement des surfaces ensemencées (+ 25 300 ha). Cette extension s'explique par la suppression des jachères obligatoires en 2008 qui ont libéré 18 000 ha et par la forte baisse du colza énergétique hors jachère ( - 8 000 ha).

La récolte de blé tendre, estimée à 2 millions de tonnes, augmente de 8 % par rapport à 2007. Après deux années de baisse, sa sole progresse de 1,4 %. Son rendement, à 82 q/ha, gagne 5 q/ha. La production d'orge, à 611 000 tonnes, n'a jamais atteint un tel niveau. Elle dépasse de 150 000 tonnes la récolte 2007 et se situe à 35 % au-dessus de la moyenne quinquennale 2003-2007. La sole d'orge augmente de 11 % Quant au rendement, il croît pour la troisième année consécutive et gagne 12 q/ha par rapport à l'an dernier.

La récolte de maïs suit la même tendance. Avec 402 000 tonnes, elle est en hausse de 38 % par rapport à 2007 en gagnant 110 000 tonnes. Ceci résulte de la très forte augmentation des surfaces : + 50 %, soit 14 000 ha de plus que l'an dernier, ce qui élève la sole à 42 000 ha. Le rendement, à 95 q/ha, est en repli de 9 q/ha par rapport à 2007, année exceptionnelle, mais il reste à un bon niveau .

Oléagineux et protéagineux à la baisse

La production des oléagineux est par contre en repli de 4 %, de concert avec la baisse des surfaces (5%), malgré la hausse des rendements de 12%. Le bon rendement du colza, 36 q/ha, ne suffit pas pour contrecarrer la baisse de 16 % de ses surfaces, entraînant une perte de 13 000 ha. Ce recul s'explique par la diminution de 40 % des surfaces en colza non alimentaire. A 243 000 tonnes, la récolte baisse de 5%. Le tournesol remonte en termes de surface (+ 33 %), de rendement (+ 2 q/ha) et donc de production (+ 42 %). Celle-ci ne représente toutefois que 10 000 tonnes.

La récolte de protéagineux continue de chuter depuis 2004. A 138 000 tonnes, elle régresse de 9 %, tout comme sa sole (- 8 %). La récolte de pois diminue pour la quatrième année consécutive. A 61 000 tonnes, elle régresse de 53 % par rapport à la moyenne quinquennale. La féverole se distingue du pois. Par rapport à l'an dernier, sa production, à 77 000 tonnes, augmente de 3 %. Sa sole progresse de 14 % mais son rendement perd 6 q/ha. La production de betteraves, avec 3 millions de tonnes, régresse de 12 % par rapport à l'an dernier. Ceci est la conséquence de la réforme de l'OCM sucre, ayant entraîné une baisse des surfaces de 4 900 ha. Le rendement, quant à lui, atteint le record de 2007, à savoir 85 t/ha.

Source : Agreste

Source : Agreste

 

Source Agreste

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier