Réduction des exportations : L'Ukraine reporte sa décision

L'Ukraine reporte d'une semaine sa décision sur l'introduction de quotas à l'exportation attendue initialement aujourd'hui.

Le conseil des ministres ukrainien devait se prononcer sur cette mesure mercredi, mais l'examen de cette question a été reporté au prochain conseil des ministres prévu le 25 août.

Mardi, le ministre de la Politique agraire, Mykola Pryssiajniouk, avait pourtant annoncé que Kiev, troisième exportateur mondial de céréales, à égalité avec la Russie et derrière les États-unis et l'Union européenne, prévoyait de restreindre ses exportations céréalières à 3,5 millions de tonnes d'ici à la fin de l'année.

Le ministère proposait de permettre la vente de 2,5 millions de tonnes d'orge et de blé entre septembre et fin décembre, ainsi que d'un million de tonnes de céréales se trouvant déjà dans les ports ukrainiens, a-t-il précisé. Le ministre adjoint de la Politique agraire, Sergui Melnik a tenu à préciser que la levée des quotas après la fin de la récolte ne serait pas exclue en fonction des résultats de la récolte.

L'Ukraine, premier fournisseur mondial d'orge et sixième de blé réputé pour ses terres noires très fertiles, a été frappée pendant des semaines par la canicule, qui pourrait susciter la baisse de sa récolte céréalière à 40-43 millions de tonnes contre 46 millions de tonnes en 2009, selon des estimations.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier