Réforme de la PAC : France, Italie et Espagne pour un budget à l'identique

Les ministres de l'Agriculture français, italien et espagnol font état d'une convergence de vues mardi à Rome sur le "maintien du budget" de la Politique agricole commune (PAC) actuellement discutée à Bruxelles.

Les trois pays souhaitent que le montant de l'actuel budget de la PAC (386 milliards d'euros) soit maintenu pour la future PAC 2014-2020, a expliqué mercredi le ministre français Stéphane Le Foll, devant la Commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale. La semaine dernière, le ministère français avait déjà annoncé un accord avec l'Allemagne sur le maintien du budget de la PAC. Mais des sources allemandes avaient ensuite contesté sa validité.

"Le gouvernement allemand s'en tient à l'objectif des 1%", c'est-à-dire de limiter le niveau du budget de l'Union européenne à 1% du PIB européen,  indique des sources gouvernementales allemandes impliquées dans les négociations sur les finances de l'UE. "On a une base de départ avec l'Allemagne" et en dépit des affirmations de certaines sources à Bruxelles, le communiqué annonçant cet accord est toujours sur le site du ministère allemand, a fait valoir M. Le Foll mercredi.

La PAC représente 38% du budget total de l'Union européenne.

Dans l'entourage de Stéphane Le Foll, on explique que toute réduction du budget européen aurait de très fortes répercussions sur l'agriculture française. En prenant ses fonctions en mai, le ministre avait indiqué qu'il faisait du maintien du budget de la PAC une de ses priorités. Grandes nations agricoles qui bénéficient du dispositif, l'Italie et l'Espagne sont traditionnellement favorables à la PAC.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires