Réforme de la PAC : L'Allemagne rejette les propositions de Bruxelles

DD (d'après AFP)

Les agriculteurs et responsables politiques allemands ont rejeté, mardi, les propositions de Bruxelles pour moderniser la politique agricole commune, qui pénaliseraient selon eux les grandes exploitations notamment de l'est du pays.

« L'affaiblissement unilatéral de l'agriculture allemande est inacceptable », tempête ainsi le président de la fédération agricole allemande, Gerd Sonnleitner. Même son de cloche du côté du ministre de l'Agriculture du Brandebourg, un Etat régional de l'est qui a hérité de la RDA communiste et de ses fermes collectives de gigantesques exploitations agricoles. Il estime que les fermes est-allemandes sont pénalisées de façon « plus que proportionnelle » par les propositions de la Commission européenne, jugeant lui aussi « inacceptable » les réformes prévues.

La commissaire européenne à l'Agriculture, Mariann Fischer Boel, va présenter mardi à Bruxelles les conclusions de son « bilan de santé » de la PAC, une consultation lancée à l'automne et qui doit déboucher sur un certain nombre de réformes votées pendant la présidence française. Parmi les propositions qui ont déjà filtré figure notamment une réduction des subventions aux grosses exploitations, par le biais d'un redéploiement des aides en faveur du « développement rural », ce qui est un moyen de limiter les aides à la stricte production agricole. Les subventions aux agriculteurs « ne sont pas une aumône », a réagi mardi le ministre fédéral de l'Agriculture, mais « une rémunération pour des standards souhaités par la société et de ce fait des coûts de production beaucoup plus élevés que pour les agriculteurs hors d'Europe ».

Publié par DD (d'après AFP)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier