Réforme de la PAC : La Hongrie rejoint la position franco-allemande

La Hongrie, qui présidera l'Union européenne au premier semestre 2011, s'est ralliée à la position franco-allemande sur la réforme de la politique agricole commune (PAC), ont indiqué les ministres hongrois et français de l'Agriculture dans un communiqué.

« La Hongrie considère avec satisfaction la position des gouvernements français et allemand pour une politique agricole commune forte au-delà de 2013, qui est une contribution importante au débat en cours », écrivent Bruno Le Maire et Sandor Fazekas.

Pour MM Le Maire et Fazekas, la crise laitière de 2009 « rappelle que la PAC doit assurer une nouvelle régulation des marchés pour protéger les agriculteurs de la volatilité des prix ».

La France et l'Allemagne se sont prononcées en septembre pour une PAC avec une forte régulation et contre un modèle à taux unique de répartition des aides. Paris et Berlin sont notamment contre la suppression des aides directes aux agriculteurs.

Après l'Autriche en début de semaine, la Hongrie est le deuxième Etat membre de l'UE à rallier le duo franco-allemand depuis la présentation la semaine dernière par la Commission européenne des grandes lignes de la réforme de la PAC.

L'Italie a pour sa part fait savoir qu'elle partageait de nombreux points de vue avec la France et l'Allemagne. La France espère rallier une vingtaine de pays de l'UE à la position franco-allemande sur la réforme de la PAC. « Grâce à la France, la PAC va être préservée, et la régulation est revenue au coeur du débat », se réjouit par ailleurs M. Le Maire.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier