Réintroduction de deux ourses à l’automne dans les Pyrénées-Atlantiques (Hulot)

ASL

Réintroduction de deux ourses à l’automne dans les Pyrénées-Atlantiques (Hulot)

Nicolas Hulot a annoncé lundi soir, la réintroduction de deux ours femelles à l’automne dans les Pyrénées. Une première depuis 2006.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire qui a déploré jeudi à l’assemblée, « la biodiversité tout le monde s’en fiche » a annoncé dans une interview au Parisien, la réintroduction de 2 ourses en france. Cette opération qui n'a pas eu lieu depuis 12 ans, devrait se passer à l'automne, après que les troupeaux aient quitté les estives et avant l'entrée en hibernation, dans les Pyrénées-Atlantique. Dans ce département, la situation de l'ours brun est « particulièrement préoccupante » précise le ministère de la Transition écologique, qui craint que sans intervention de l'Etat, cela signififie à terme la disparition de l'espèce. « Je vais demander au préfet d’organiser un dialogue pour réussir cette réintroduction et je me rendrai sur place », a-t-il déclaré. Et d’ajouter « je ne veux pas être le ministre qui assiste à la disparition de cette lignée. » L’Etat avait été condamné le 6 mars dernier par le tribunal administratif de Toulouse pour son manquement de protection de l’ours brun des Pyrénées.

Accompagnement renforcé

Face à d’éventuelles craintes des éleveurs, Nicolas Hulot a déclaré « je sais bien que c’est un dossier compliqué mais je veux travailler avec eux (…) ce que je demande au préfet, c’est de mener un dialogue qui doit aussi aboutir à un accompagnement renforcé et une meilleure protection des troupeaux, car je comprends les craintes. » Dans un communiqué, il insiste « je mesure bien le défi que représente pour le monde agricole la cohabitation avec les activités humaines, mais nous devons montrer notre détermination à sauver la biodiversité, en France et dans le monde ». D'après l'ONCFS, la population d'ours était de 37 individus en 2016.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré sur Twitter « nous ne pouvons pas nous résoudre à voir disparaitre l’ours brun des Pyrénées, sous nos yeux. »

 

Sur le même sujet

Commentaires 8

AZE

monsieur hulot et tous les bobo n ,ont pas compris que l,écologie c est la nature , le plus fort mange le plus faible et quoi que l ont face sur cette terre il ne restera que le plus fort et intelligent ,l homme

badlnpn

Préserver l'ours dans des zones dédiées, hors de toutes activités humaines,OK, mais introduit dans des lieux de cohabitation avec l' homme et ses activités diverses me semble incompatible voir dangereux.Mr Hulot fera t'il fasse à sa responsabilité en cas d'accidents graves?

DIGUE3942

merci moki pour ton commentaire, tu est plein dans le mille.....

moki

pauvre hulot , il finira par etre le ministre qui s occupera des chats perdus et des chiens ecrasés , on vit dans un monde imbecile , les urbains ( ils vivent aussi a la campagne ds les pavillons)qui sont aujourd'hui 90% de la population revent d'une nature idealisée ou d'un zoo a ciel ouvert tant que ca ne les contraint pas , revent de bio mais sans le payer , je le dis je suis agriculteur bio , le bio ne nourrira pas la france , mais la faim, c'est la lecon que devra recevoir ces andouilles avant de comprendre...trop de confort dans nos sociétés , et pas de memoire

ddx

et pourquoi pas réintroduire les dinosaures en france!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier