Remaniement : Stéphane Le Foll garde le ministère de l’agriculture

Anne Sophie LESAGE

Remaniement : Stéphane Le Foll garde le ministère de l’agriculture

Ce jeudi, l’Elysée a communiqué la nouvelle composition du gouvernement suite au remaniement qui avait été annoncé en début de semaine. Au total, ce sont 8 nouveaux ministres qui entrent au gouvernement et 4 ministres qui le quitte. Stéphane Le Foll conserve son poste de ministre de l’agriculture.

Après de nombreuses spéculations, le communiqué de presse officiel du gouvernement publié ce jeudi à 16h30, a mis fin au suspens : Stéphane Le Foll conserve bien ses fonctions de ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte parole du gouvernement. Il a déclaré sur Twitter être « déterminé » mais il a également déclaré « on ne quitte pas un bateau pendant la tempête. »

 

Les ministres entrants :

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international ; Mme Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat ; Mme Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé ; M. Jean-Michel Baylet, ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales ; Mme Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable ; Mme Audrey Azoulay, ministre de la culture et de la communication ; Mme Laurence Rossignol, ministre de la famille, de l’enfance et des droits des femmes et enfin Mme Annick Girardin, ministre de la fonction publique.

Les ministres sortants :

M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international ; Mme Sylvia Pinel, ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité ; Mme Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la fonction publique ; Mme Fleur Pellerin, ministre de la culture et de la communication.

Sur le même sujet

Commentaires 28

maineetloire

A ddx c est ce qu l on a pelle "écologiquement intensif"

acide

dequoi se plaignent les paysans , tout ca est pourtant plein de bon sens , pour que des ibrahimovic gagnent 15 millions par an , des chanteurs , des vedettes decerebrées de télérealité gagnent des centaines de milliers d'euros ou des millions, pour que des jamel debouze des gad elmaleh des arthur s'en mettent plein les poches , il faut bien sur que d autres soient exploités , il faut que des smicards puissent acheter des maillots 80€ donc la bouffe c'est el moins cher possible , de n importe ou peu importe, je ne parle meme pas du maillot du portable , de la tablette fait par des enfants chinois ou par des etres humains exploités dans quelques contrées , voila la realité qui nous rattrape , on trouve toujours quelq'un a exploiter
quelqu'un de plus pauvre ca fait tourner le systeme .... vous vous trompez paysan vous voulez la survie du systeme alors qu'il faut en changer et vous avez l'occasion unique de prendre votre bastille

pompom

le gouvernement mélange tout .( MR HOLLANDE)il faut baisser la courbe des chomeurs et augmenter la courbe des agriculteurs et non l inverse . IL FAUT VRAIMENT TOUT LUI DIRE .

common

@agri en danger03
On t'a jamais dit combien des gens travaillaient dans l'agriculture il y a 200 ans et combien aujourd'hui? Puis doit-on t'expliquer quel systeme economique 'nous' avons - depuis 200 ans? A toi de faire la conclusion (qui ne sera surtout pas: un lien entre une personne/ un ministre/ un gouvernement et la baisse de nombre des agriculteurs)...

CHABLE533

Pour ma part je ne fais pas de S.Lefoll un mauvais ministre nous avons connu bien pire dans un passé pas si lointain notamment un qui ne savait pas ce qu'était un hectare mais occupait un beau logement social parisien de plusieurs centaines de mètres carré. Et le précédent qui a tout de même apposé sa signature sur un document entérinant la fin des quotas et qui va sur les barricades expliquer qu'il nous aime...J'aurai bien aimé qu'en 2010 la FNSEA appelle à manifester pour le maintien des outils de régulation plutôt que de verser des larmes de crocodiles. Maintenant il faut que l'on se débrouille et tout n'est pas perdu on le voit il y'a des systèmes de production qui résistent mieux que d'autres ( systèmes plus autonomes et plus économes) alors mettons les en avant et n'attendons rien de la politique.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier