Remplacement : une activité constante en Aveyron

Eva DZ

Le Service de remplacement France tenait son congrès annuel cette semaine en Anjou. L’occasion de faire le point sur l’activité du Service avec Jean-Pierre Verlaguet, président du Service remplacement Aveyron.

Combien d’agriculteurs adhèrent au Service de remplacement de l’Aveyron et quelle est son activité ?"Notre service compte 800 adhérents. Les 35 équivalents temps pleins (dont 10 salariés permanents) ont réalisé en 2011 autour de 60 000 heures de remplacement. Une activité dans la continuité de 2010. On note quelques variantes dans le remplacement pour congés maternité ou paternité qui est tout de même bien utilisé. Ainsi sur 2011, le Service a réalisé 121 remplacements de ce type et sur les cinq premiers mois de 2012, on en compte déjà 50 !Il faut noter aussi la recrudescence des remplacements pour accidents et maladies. Depuis le début de l’année, 500 heures supplémentaires sont réalisées chaque mois sur ce type de remplacement. Toute la difficulté du service est de répondre dans les meilleures conditions aux agriculteurs victimes de coups durs et je remercie les bénévoles pour leur implication. C’est grâce au maillage territorial que nous pouvons proposer des salariés compétents, de confiance qui peuvent remplacer au pied levée des agriculteurs. L’organisation des équipes fait qu’il n’existe pas de «zone blanche» sur le département pour se faire remplacer.
Qu’en est-il du crédit d’impôt pour congés ?Pour l’heure, il est maintenu. Nous mettons en avant que cette aide accordée aux éleveurs contribue à la création d’emplois sur tout le territoire. Dans notre service, le remplacement pour congés représente 20% de notre activité".

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier