Rennes : Les éleveurs de l'Ouest manifestent pour faire pression sur Bruxelles

Plusieurs manifestations de producteurs de lait, qui réclament une plus juste rémunération de leur travail, se sont déroulées lundi dans l'Ouest au moment où le dossier lait était examiné à Bruxelles par le Conseil des ministres européens de l'Agriculture.

Les manifestants avaient été appelés à ces actions notamment par l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli), à l'origine de la grève du lait suspendue il y a dix jours, ou encore par les FDSEA et Jeunes Agriculteurs (JA), hostiles à ce mouvement de grève.

Réclamant une régulation du marché du lait, la manifestation la plus importante s'est déroulée dans le calme à Caen avec 150 tracteurs et 300 producteurs encombrant les rues du centre-ville selon la police, 300 tracteurs et 500 agriculteurs selon l'Apli et la Confédération paysanne.

« Le lait qui vous nourrit ne nous nourrit pas », pouvait-on lire sur des banderoles accrochées aux tracteurs. A Rennes, plusieurs dizaines de tracteurs selon la police, une centaine selon l'Apli, se sont également réunis dans l'après-midi devant la Chambre d'agriculture. A Quimper, quelque 300 producteurs de lait se sont symboliquement débarrassés de leurs cartes d'électeur en les déposant dans une urne devant la préfecture du Finistère.

Réunis à l'appel de la FDSEA et des JA, les producteurs ont ensuite coulé du béton pour y planter d'anciens panneaux indicateurs aux noms des communes des participants. Au Mans, les manifestants, également à l'appel de la FDSEA et des JA, ont établi des barrages filtrants sur cinq péages d'autoroute menant à la préfecture de la Sarthe et vérifié le contenu de plusieurs poids-lourds.

La Confédération paysanne de Bretagne avait de son côté mis sur pied une opération « mairies mortes » pour souligner l'importance du maintien de l'agriculture pour l'aménagement du territoire. Quelques dizaines d'éleveurs se sont également rassemblés à l'appel de la Confédération paysanne, de la Coordination rurale et de l'Apli devant la préfecture de Rouen pour une distribution gratuite de lait et de cidre.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires