Réorientation des aides : Les syndicats agricoles plutôt satisfaits mais…

SC

Les annonces du ministre concernant les orientations françaises de la PAC ont été globalement bien accueillies par les syndicats.

Jean-Michel Lemétayer, président de la Fnsea a globalement bien accueilli ces décisions qui pour lui « vont dans le bon sens ». Il estime toutefois que si « certaines attentes ont été satisfaites, des craintes n'ont pas été levées » : « Certains vont trouver la marche un peu haute et l'effort trop important. D'autres que ce ne sera pas assez » a-t-il ajouté. Le responsable syndical a demandé « un bilan de santé national à l'automne 2010 » pour faire le point des annonces faites lundi sur la redistribution des aides.

Il a en outre fait remarquer que « personne n'était en mesure de dire quel sera l'état des marchés agricoles en 2010 ». Il estime que les décisions du gouvernement seront supportables pour un prix des céréales supérieur à 150€/t. « En dessous de 120€/t, nous risquons une vrai crise de revenu dans le secteur céréalier » estime t-il.

« Le maintien de la diversité des territoires est sauvé » a réagi William Villeneuve, président des Jeunes Agriculteurs qui se réjouit que la convergence vers une aide unique à l'hectare n'ait pas été retenue. Par contre, il s'inquiète du « risque de saupoudrage » dans la redistribution des aides.

La Confédération paysanne a de son côté fait part de sa satisfaction du soutien à l'élevage, particulièrement aux ovins. Mais selon son président Régis Hochart, il subsiste une « grosse interrogation » concernant « 575 millions d'euros de prélèvements qui ne sont par encore attribués».

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires