Reprise : Pas d'épilogue avant début 2010 pour Entremont

Le président d'Entremont Alliance, Christian Mazuray, pense que l'avenir de son entreprise ne sera pas tranché avant début 2010.

« Il y a actuellement trois hypothèses possibles : Sodiaal s'est déclaré, Lactalis doit faire une proposition en septembre, mais il y a aussi la possibilité de continuer seul. Il n'est pas exclu que notre actionnaire majoritaire, la compagnie financière Albert Frère, injecte de l'argent », déclare Christian Mazuray dans un entretien au Télégramme daté d'aujourd'hui.

« Quoi qu'il en soit, le dossier de l'avenir d'Entremont Alliance ne trouvera pas son épilogue avant début 2010 », ajoute M. Mazuray. « L'entreprise qui veut reprendre Entremont Alliance doit savoir qu'elle devra assumer des pertes pendant douze mois », précise-t-il.

220 euros les 1.000 litres

Les difficultés d'Entremont Alliance l'amènent à payer moins cher que les autres industriels laitiers le prix du lait acheté aux producteurs, ce qui suscite la colère de ces derniers.

Le président d'Entremont Alliance estime que le prix du lait payé par son entreprise se situera « à un niveau de l'ordre de 220 euros les 1.000 litres dans les neuf mois qui viennent, car il n'y aura pas d'amélioration du marché avant juillet 2010, dans le meilleur des cas ».

« 25 à 30% des entreprises ne paient plus le prix recommandé par l'accord interprofessionnel », qui prévoit un prix moyen du lait en 2009 entre 262 et 280 euros pour 1.000 litres, a-t-il encore déclaré au quotidien.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier