Résultats : Les bonnes performances commerciales du Crédit agricole

En 2010, malgré un contexte de sortie de crise progressive, la caisse régionale de Crédit Agricole Atlantique Vendée enregistre une progression de l'encours crédit.

Des premiers signes de reprise économique. C'est ce qu'observent le président et le directeur général du Crédit Agricole Atlantique Vendée, Dominique Alaitru et Patrice Chéramy. Les encours de crédits de la caisse régionale s'élèvent à plus de 13 milliards d'euros, en hausse de 570 millions d'euros par rapport à 2009 (+ 4,5 %). Un chiffre en partie dû aux crédits à l'habitat. « Après deux années de baisse d'activité, 2010 a été marquée par une reprise des investissements immobiliers. Les réalisations enregistrent une hausse de près de 40 %. C'est exceptionnel », souligne Patrice Chéramy.

L'encours des crédits à la consommation évolue en passant de 509 millions d'euros fin 2009, à 537 millions d'euros fin 2010. « Les réalisation marquent un ralentissement en 2010, illustrant le frein de la consommation des ménages », nuance toutefois le directeur de la caisse régionale.

Les encours de collecte progressent à un rythme soutenu à 16,5 milliards d'euros en 2010, soit + 5,92 %, par rapport à l'année dernière. « Cette évolution est considérable. Dans un contexte incertain, le client a tendance à mettre de l'argent de côté pour faire face aux imprévus. » Produits traditionnels et à taux garantis ont été privilégiés (assurances vie, + 7% ; dépôts à terme, + 21 % ; épargne bancaire, + 6,5 %).

Ce dynamisme bancaire se retrouve aussi à travers les 46 000 nouveaux clients qui ont rejoint la caisse régionale l'année dernière. « C'est un bon score pour le groupe ! »

En 2010, le Crédit Agricole Atlantique Vendée a créé sa marque de Banque privée, avec un centre d'affaires à La Roche-sur-Yon et un autre à Nantes. Quinze conseillers accompagnent les clients sur l'investissement et l'épargne.

Offres aux particuliers

En parallèle, de nouvelles offres sont apparues pour accompagner les particuliers. Elles concernent notamment la primo-accession à la propriété, des solutions épargne, et la gamme de crédits qui accompagne les mesures en faveur des économies d'énergie et de développement des énergies renouvelables.

« Nous avons investi pour avoir tous les métiers de la banque entreprise disponibles sur notre territoire : capital développement, conseil en transaction d'entreprise et croissance externe… », ajoute Patrice Chéramy. La caisse régionale a d'ailleurs enregistré en 2010 une croissance de 6,7 % des encours de crédits aux entreprises.

Enfin, le conseil d'administration a décidé d'engager des travaux de rénovation des bâtiments du site du Crédit Agricole Atlantique Vendée à La Roche-sur-Yon. Ils s'étaleront sur deux ans. L'investissement se monte à 8 millions d'euros. Au siège à Nantes, c'est une refonte totale du site qui va s'opérer dans les quatre prochaines années. Un nouveau bâtiment (15 000 m2) va être construit. Montant de l'investissement : entre 35 et 40 millions d'euros.

Résultats financiers en forte hausse

Le produit net bancaire de la caisse régionale de Crédit Agricole Atlantique Vendée s'élève à 424,5 millions d'euros, en progression de 9,18 %. « Ce résultat est en partie porté par une cession de titres qui a dégagé 10 millions d'euros de plus-value début 2010. » Le résultat brut d'exploitation s'établit à 193 millions d'euros, en forte croissance (+16,88 % sur un an), « ce qui permet d'absorber un coût du risque en hausse sensible (+ 16 millions d'euros sur la même période) ». Après prise en compte de la charge fiscale, le résultat net progresse de plus de 13 % à 105 millions d'euros.

Secteur agricole, Baisse des investissements de 15 %

« La tempête Xynthia restera marquée dans les mémoires de tous comme un événement d'une violence extraordinaire », indique Dominique Alaitru, président du Crédit Agricole Atlantique Vendée. « Dans ce contexte difficile, indique l'agriculteur de Sainte-Radegonde-des-Noyers, nous avons mis en place l'accompagnement et les financements nécessaires pour chacun de nos clients sinistrés. » Parmi ces dossiers, de nombreux agriculteurs, dont les exploitations ont été durement touchées. L'aide apportée par la banque verte s'est notamment traduite par des reports de remboursements de prêts.
Mais le Crédit Agricole Atlantique Vendée est aussi intervenu auprès des filières agricoles en crise, via un Plan exceptionnel de soutien à l'agriculture. Les responsables de la banque ont noté une baisse des investissements de 15 % dans le secteur agricole. « Les difficultés rencontrées sur la plupart des filières en 2010 ont conduit la caisse régionale à renforcer les démarches spécialisées et individuelles auprès des agriculteurs pour qu'ils puissent se donner des perspectives. Nous accompagnons également l'intérêt croissant des agriculteurs dans leurs projets permettant des économies d'énergie dans le cadre du financement des installations photovoltaïques sur les bâtiments agricoles. »


Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier