Retour des algues vertes en Bretagne

Avec les premières chaleurs, les algues vertes sont de retour sur quelques sites en Bretagne.

« On a ramassé trois tonnes la semaine dernière, une tonne et demi hier, ce n'est pas de gros tonnages mais c'est plus l'aspect visuel et psychologique », constate le maire de la petite ville de Plouha, Philippe Delsol.

En février, la région Bretagne avait assigné en justice les écologistes de la FNE pour « atteinte à son image », à cause d'une de leurs affiches représentant un enfant jouant sur une plage engluée d'algues vertes, avec ce message: « Bonnes vacances - L'élevage industriel des porcs et les engrais génèrent des algues vertes, leur décomposition dégage un gaz mortel pour l'homme ». Le procès a été renvoyé au 6 mai.

Dénoncé depuis des années par les écologistes et certains élus locaux, le phénomène des algues vertes n'a commencé à être pris en compte par l'Etat qu'après la mort en 2009 d'un cheval qui avait inhalé les émanations empoisonnées d'ulves en putréfaction et le décès d'un transporteur d'algues, frappé par un arrêt cardiaque.

Soucieuses de préserver le tourisme qui représente 8% de l'économie bretonne et 51.000 emplois salariés directs, les autorités locales font valoir que les algues vertes fraîches sont inoffensives, que tout est fait pour les ramasser et que « seulement 10 à 15% du littoral breton est concerné ».

Le maire de Plouha, lui, a invité tous les élus départementaux et régionaux de Bretagne à venir se baigner sur la plage de Brehec et à poser pour une grande photographie de famille le 25 juin prochain.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier