Revenu des agriculteurs : Les chiffres sont tombés

Damien Marty, président des JA24

Les chiffres communiqués par l'Agreste sur les revenus des agriculteurs en 2009 ne sont une surprise pour aucun d'entre nous. 34% de baisse du revenu en moyenne, et jusqu'à - 54% pour les bovins lait, - 53% pour les fruits. Les seules productions qui se maintiennent sont celles qui ont connues une chute vertigineuse précédemment (bovin viande, ovin…).

Après – 20% en 2008, les chiffres 2009 ne font que confirmer les situations de précarité et de pauvreté des agriculteurs français et périgourdins. Car ce ne sont là que des chiffres nationaux, les chiffres départementaux ne devraient pas être meilleurs, loin de là.

Nous, Jeunes Agriculteurs, nous ne baisserons pas les bras. Nous aimons notre métier, et ces chiffres nous allons nous en servir pour enfin faire prendre conscience à la société française de l'état de détresse de l'agriculture de notre pays. Le Plan d'urgence ne va rien y changer, cette rustine ne suffira pas. Ce sont aujourd'hui des mesures structurelles que nous réclamons, pour donner des perspectives à tous ces jeunes qui aiment notre métier mais qui se retrouvent aujourd'hui dans des situations économiques, financières, mais aussi de détresse morale intolérables.

Si rien n'est fait, avec – 30% de chute du revenu tous les ans, combien d'agriculteurs seront encore en activité dans 10 ans ? Car c'est bien à court terme que l'autosuffisance alimentaire française est menacée, ainsi que toutes les fonctions qu'assurent les agriculteurs dans les campagnes.

Nous rencontrons actuellement les parlementaires de Dordogne lors de nos réunions d'arrondissement, et nous nous battons pour défendre nos idées : mettre de la régulation dans les marchés agricoles européens, pour enfin avoir des prix rémunérateurs aux producteurs, mais aussi harmoniser les charges et les contraintes environnementales. La Loi de Modernisation de l'Agriculture qui se prépare est cruciale et doit prendre en compte l'urgence de la situation. Ce que nous réclamons est simple : il ne s'agit que de justice et de respect de notre travail.

Source Jeunes agriculteurs 24

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier