Revenu des exploitations : La conjoncture profite aux régions céréalières

SC

Les fortes disparités de revenus entre les filières ont entraîné de profondes différences entre les régions, selon les chiffres des services du ministère.

La conjoncture profite aux régions céréalières avec un revenu des exploitations en hausse de 91% en Île-de-France et de 72% dans la région Centre. Il augmente de 31% en Picardie, une zone plus diversifiée. Le revenu recule de 15% en Nord - Pas-de-Calais, très spécialisé dans les pommes de terre et les betteraves.

Les régions associant viticulture d'appellation et grandes cultures profitent également du contexte : hausse du revenu de 48% en Alsace et de 30 % en Champagne-Ardenne. La baisse de revenu des principales régions productrices de fruits et légumes reste limitée du fait de la bonne conjoncture viticole : - 2% en Provence-Alpes-Côte d'Azur, - 3% en Rhône-Alpes.

A l'opposé, le revenu breton, en chute de 32%, subit de plein fouet la baisse des prix du porc et le renchérissement du coût de l'alimentation. En Pays de la Loire, où élevages avicoles et bovins cohabitent, le revenu augmente de seulement 3%. Dans les zones d'élevage extensif du Massif central, le revenu recule fortement en 2007 : de - 10% en Auvergne et de - 28% en Limousin.

Source Agreste Primeur

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires