Revenus des exploitations bovins lait 2015: plus dure est la chute

INSTITUT DE L'ELEVAGE IDELE

Revenus des exploitations bovins lait 2015: plus dure est la chute

La conjoncture 2015 a eu de très lourdes conséquences sur les revenus des éleveurs laitiers. Dans la plupart des systèmes, nous estimons que les revenus ont été divisés par 2 par rapport à 2014.

La chute du revenu est en grande partie expliquée par l’évolution du prix du lait. Dans l’Est et le Sud, la sécheresse a amplifié les difficultés. Hormis dans les zones défavorisées, la baisse des aides PAC contribue aussi à cette situation. Les baisses de charges (prix des concentrés et de l’énergie…) n’ont eu qu’un impact très limité sur les résultats 2015. Ces mauvais résultats fragilisent une large proportion des exploitations laitières. Les exploitations en croissance (nouveaux investissements…) sont les plus affectées.
 

La conjoncture 2016 s’annonce mauvaise. La crise est intense - probablement pire qu’en 2009- et on n’en distingue pas la fin. Dans un grand nombre d’exploitations, les résultats de la période 2010-2014 ont été insuffisants pour constituer une épargne de précaution qui puisse permettre d’y faire face. La crise en cours révèle aussi des difficultés structurelles des exploitations laitières françaises de plaine (hausse des charges courantes, perte d’efficacité économique, calibrage des investissements, financement…).

Télécharger le document complet

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires