Rungis : Le marché exporte son savoir-faire

Le marché de gros de Rungis, qui fête ses 40 ans en 2009, exporte son savoir-faire, notamment en Chine où il s'est associé pour exploiter début 2010 le nouveau marché de gros à Nanning (Guanxi), a indiqué Marc Spielrein, PDG de la Semmaris, la société qui gère ce marché.

Rungis premier marché de gros au monde : 1,5 million de tonnes de produits frais vendus en 2008

A la veille des Entretiens annuels de Rungis, autour du thème « Quel avenir pour les marchés de gros », M. Spielrein a estimé que, « si la Semmaris poursuit dans cette voie » de l'exploitation de marchés de gros à l'étranger, elle pourrait « d'ici 5 ans » réaliser « plus de 10% de son chiffre d'affaires hors de France ».

La Semmaris détient un tiers de la société qui exploitera le marché de gros de Nanning dès son ouverture « au 1er trimestre 2010 », et percevra donc un tiers des loyers et des services facturés aux entreprises qui s'y installeront.

Le principal actionnaire est Shenzhen Agricultural Products Company (SZAP) avec qui Rungis a signé un contrat prévoyant d'être associé à l'exploitation d'ici trois ans d'au moins trois marchés de gros, dont Nanning est le premier. « Les deux autres n'ont pas été définitivement arrêtés », a expliqué M. Spielrein. Avec d'autres partenaires chinois, la Semmaris a des projets de marchés de gros à Tianjin, premier port chinois, qui dessert Pékin.

Selon Marc Spielrein, à travers ce type de contrat, « les autorités chinoises cherchent l'efficacité du système de distribution et l'amélioration de la sécurité alimentaire », notamment en généralisant la mise en palettes et en mettant en place une chaîne du froid.

Rungis a d'autres projets à l'étranger, à Moscou (Russie), à Odessa (Ukraine), en Inde.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier