Saccage de ceps de vignes transgéniques à Colmar : Le sénateur vert voit rouge

Le sénateur-maire Jacques Muller (Verts) a fermement condamné la destruction volontaire d'un essai OGM sur des ceps de vigne à l'INRA de Colmar, qualifiant cet « acte isolé » de « gâchis humain incommensurable ».

Le sénateur du Haut-Rhin tient à rappeler son soutien aux « faucheurs volontaires » luttant contre des expérimentations en plein champ « qui transformaient nos campagnes en paillasses de laboratoire ».

Dans le cas de l'Inra, « on pouvait littéralement parler d'essai OGM en plein air confiné, tant la dissémination des gènes et une contamination étaient rendues techniquement impossibles », affirme-t-il.

Il dénonce « un acte isolé et imbécile, un gâchis incommensurable qui vient détruire la confiance patiemment construite entre des personnes censées s'affronter et qui avaient su trouver les voies du dialogue ».

L'expérimentation, entamée il y a quatre ans, faisait l'objet d'une démarche participative associant chercheurs, vignerons, syndicats agricoles, enseignants, élus et associations. Parmi ceux-ci figuraient l'association pour l'environnement Alsace Nature, une association de consommateurs de Strasbourg, la Confédération Paysanne et l'interprofession des vins.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires