Salon de l'agriculture : Après Cournon, Ulrich est sacré champion à Paris

Patricia Olivieri

Salon de l'agriculture : Après Cournon, Ulrich est sacré champion à Paris

Le concours général salers a su retenir les visiteurs du Salon, dans un long suspens chez les taureaux âgés.

Il en a fallu des tours de ring pour qu'Yves Rougier, éleveur de salers au Monteil, qui avait cette fois endossé le rôle délicat de juge, ne définisse définitivement son classement dans la catégorie des taureaux âgés salers au concours général agricole, Porte de Versailles à Paris. Des tours qui ont tenu en haleine les spectateurs massés dans les tribunes, et tout autour des glissières du ring, fait monter la tension, palpable, des éleveurs en lice et fait haleter de fatigue Vaillant, Verso, Ulrich, Trafalgar et Viril, qui cumulent à eux cinq près de 6,5 tonnes de puissance.

Podium à l'arraché

Si les dernières places semblent avoir été décidées plus facilement, départager le tandem Vaillant-Ulrich, taureaux respectifs de Fernand Fourtet et du Gaec Missiel, a visiblement été une tâche plus ardue. Au final, c'est sur le développement squelettique d'Ulrich qu'Yves Rougier a motivé sa préférence pour un animal dont il a aussi mis en avant les qualités en matière de conformation, de tenue du dos... Des critères qui ont aussi guidé le juge pour attribuer à Ulrich le prix de champion mâle, devant Alaska, arrivé premier chez les jeunes taureaux. Du côté des vaches, c'est Savane, du CAT d'Anjoigny qui revient une nouvelle fois auréolée du ring parisien. Première dans la catégorie des vaches de plus de cinq ans, elle décroche aussi le rappel de championnat. Le titre de championne 2008 revient à Ursula, appartenant au Gaec Lacombe de Cros de Saint-Cernin, sa dauphine sur le podium des vaches âgées. Mais au-delà du palmarès, le “show” de la race salers a été une nouvelle occasion de faire connaître et promouvoir les qualités, trop souvent “galvaudées par d'autres”, de la salers : notamment son côté “économique”, on ne peut plus d'actualité pour l'Upra.

Les résultats complets

En quelques lignes, les stars de l'édition 2008 : dans la catégorie vaches de trois ans, la première place est revenue à Alsace (Gaec du Marilhoux à Trizac) devant son homonyme du Gaec de Beyle à Apchon, la troisième place revenant à Angélique (Laurent Sarret de Drugeac). En vaches de quatre ans, Violette (EARL Delchet-Vagner à Auzers) a été décorée devant Venise (Michel Frullani à Siran) et Urla (Gaec du Marilhoux, Trizac). Dans la catégorie des vaches âgées, Savane (CAT d'Anjoigny - Saint-Cernin) a devancé Ursula (Gaec de Lacombe de Cros, Saint-Cernin) et Reine (EARL Phialip, Freix-Anglards), Sirène (Gaec Brihat, Saint-Saturnin) et Urbine (Gaec de Lacombe de Cros, Saint-Cernin) terminant respectivement quatrième et cinquième. Côté taureaux, chez les jeunes, Alaska (EARl Yves Fourtet, Saint-Julien-aux-Bois, 69) a été récompensé devant Amateur (Patrick Malacan, Vèze) et Alcazar (Francis Manhès, Arpajon-sur-Cère). Dans la catégorie taureaux âgés, Ulrich (Gaec Missiel de Valuéjols) a donc convaincu les juges, l'emportant sur Vaillant (Fernand Fourtet, Saint-Julien-aux-Bois, 19), Trafalgar (Gaec Duffayet, Saint-Cernin), Verso (Gaec Jung, Saint-Genès-la-Tourette, 63) et Viril (Gaec Beyle et Duval Gérard, Apchon).

Source journal L'Union du Cantal »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier