Savoie : Condamnation requise d'un berger ayant tué un loup

L'avocat général de la cour d'appel de Grenoble a requis la condamnation d'un berger savoyard, Denis Dupérier, qui a tué par balle un loup en juillet 2005.

M. Dupérier, 57 ans, est jugé pour avoir tué un loup, «espèce protégée». En janvier 2007, la cour d'appel de Savoie avait relaxé M. Dupérier mais condamné son frère, Pierre, à une amende de 500 euros avec sursis. Ce dernier, maire de la commune de Jarsy (Savoie), avait transporté la dépouille de l'animal devant le bureau de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

En février 2008, la Cour de cassation, saisie sur la relaxe de Denis Dupérier par le parquet général de Chambéry et par l'association France Nature Environnement (FNE), partie civile, avait ordonné qu'il soit rejugé devant la cour d'appel de Grenoble. L'arrêt est mis en délibéré au 23 février.

Le prévenu, résidant aujourd'hui dans l'Allier, a toujours affirmé avoir tiré à la tombée du jour en pensant qu'il s'agissait d'un chien errant qui attaquait à nouveau son troupeau de chèvres. Soulignant que la présence du loup n'était alors pas officiellement établie dans les Bauges et que le code de l'environnement autorise tout propriétaire à tuer les « bêtes fauves », dont les chiens errants, lorsqu'ils s'en prennent à leur troupeau, l'avocat du prévenu, Me François Bern, a demandé la relaxe de son client.

Une vingtaine de bergers et d'éleveurs de Savoie et d'Isère étaient venus assister à l'audience en signe de solidarité.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier