Sécheresse : Restrictions d'eau dans plusieurs départements de l'ouest

La préfecture de Loire-Atlantique a renforcé les restrictions de prélèvements d'eau dans une partie du département en raison de l'absence de précipitations suffisantes et de fortes températures.

Plusieurs départements ont également procédé à des restrictions ces derniers jours pour des raisons similaires. En Loire-Atlantique, malgré un hiver favorable qui a rechargé les nappes phréatique, le département accuse depuis le 1er avril un déficit en eau important, indique la préfecture.

Un premier arrêté de restrictions des prélèvements d'eau a été pris le 5 juillet mais « depuis, l'absence de précipitations couplées à de fortes températures a accentué l'évaporation des cours d'eau », note la préfecture.
Les prélèvements dans le bassin versant de Grandlieu, « pour les usages professionnels (irrigation des grandes cultures), domestiques et publics » sont désormais interdits.

Sur les bassins de la Sèvre Nantaise, du Don et de l'Isac, « l'irrigation des grandes cultures et de certaines cultures maraîchères, l'arrosage des golfs et hippodromes sont interdits entre 10h et 20h et le week-end ».

Si aucune restriction n'est encore prise pour l'eau potable, « la population est invitée à utiliser l'eau de façon économe dans l'ensemble du département et en particulier sur les communes desservies par les nappes de Masserac et de Saint Gildas des Bois », note la préfecture. Le 30 juin, le département voisin de la Vendée, elle aussi touchée par la sécheresse, avait limité les prélèvements sur plusieurs cours d'eau. Des restrictions d'usage de l'eau, à des degrés divers, sont également entrées en vigueur ces derniers jours en Mayenne, Maine-et-Loire, Loiret, Deux-Sèvres et Indre-et-Loire.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires