Sécheresse : Vers des mesures de restriction sur la Loire en Anjou

En raison du manque de pluie, la Loire a été placée lundi par le préfet du Maine-et-Loire en état de « vigilance », premier des trois niveaux de surveillance, et pourrait passer, d'ici la fin de la semaine, au niveau deux, impliquant des mesures de restriction de la consommation d'eau.

'Par rapport à une année moyenne, le débit de la Loire enregistré à Montjean-sur-Loire est trois fois inférieur. C'est très, très, très bas et, sauf retournement improbable de la météo, ça ne devrait pas s'améliorer d'ici la fin de la semaine« , a confirmé Patrick Buob, chargé de communication à la Direction départementale des territoires (DDT) du Maine-et-Loire.

Conséquence directe de la baisse du débit du fleuve, les usages non-prioritaires de l'eau (piscines privées, lavage des véhicules hors station, alimentation des fontaines et des jets d'eau etc...) sont désormais totalement interdits sur l'ensemble du Maine-et-Loire, à l'exception du bassin de la Moine dans le Choletais.

»Nous n'avons pas l'habitude d'avoir des restrictions sur ce bassin-là et oui, il faut bien qualifier la situation de préoccupante pour certaines filières qui ne peuvent se passer d'eau« , a indiqué Alexandre Chaigneau, chargé de mission eau à la Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire.

Selon la Chambre d'agriculture, plusieurs demandes de dérogation auraient déjà été présentées lundi au préfet de Maine-et-Loire, en particulier pour les cultures horticoles et maraîchères.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier