Semaine nationale de la préservation du foncier agricole : Le foncier agricole en voie d'extinction?

Nicolas Gaillard et Frédéric Dubreuil, responsables JA24 du dossier foncier

Les Jeunes Agriculteurs de toute la France organisent cette semaine la « semaine nationale de la préservation du foncier agricole ».

La France perd chaque seconde 24m2 de foncier agricole du fait de l'urbanisation, de la construction de zones d'activités, de l'extension des routes…Soit l'équivalent, pour une production céréalière, de 54 baguettes de pain par seconde.

En Dordogne, ce sont 3 000 ha de foncier agricole qui disparaissent chaque année, alors que la recherche de foncier pour s'installer est un frein pour plus de 40% des porteurs de projet en agriculture. Non seulement cette course à l'urbanisation rend le foncier indisponible pour les jeunes, mais de plus fait grimper le prix des surfaces agricoles. Le foncier devient souvent trop coûteux voire inaccessible pour les agriculteurs, amputant ainsi la compétitivité de nos exploitations, déjà fragilisées par la crise.

Comment dans ces conditions pourrons-nous demain encore nourrir les citoyens, garantir la vitalité de nos territoires, entretenir nos paysages, si demain nous n'installons plus d'agriculteurs faute d'accès au foncier, qui est notre principal outil de travail ?

C'est pour alerter nos responsables politiques que nous avons envoyé un courrier dans ce sens à nos parlementaires ainsi qu'à nos collectivités territoriales. Chacun à son niveau dispose d'outils pour enrayer l'hémorragie.

De plus la Loi de Modernisation de l'Agriculture et de la Pêche, qui va être débattue prochainement à l'Assemblée Nationale, est l'occasion de remettre à plat et d'accentuer la protection du foncier agricole. Nous avons déjà remis à nos députés nos propositions concernant cette loi, et nous les invitons à les défendre et ainsi oeuvrer pour l'avenir de l'agriculture périgourdine.

C'est également de notre responsabilité à nous, agriculteurs, de nous investir auprès de nos communes lors de l'élaboration des documents d'urbanisme, afin de faire entendre la voix et les besoins de l'agriculture au niveau local.

Source Jeunes Agriculteurs de la Dordogne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier