Semences : Monsanto prévoit 1.800 suppressions d'emplois

SC d'après AFP

Le producteur américain de semences Monsanto prévoit d'éliminer 1.800 emplois dans le monde au cours de son exercice décalé 2009-2010, soit le double du nombre de suppressions de postes annoncé initialement.

« Au cours de l'année fiscale 2010 (terminant fin août de l'année prochaine, ndlr), nous prévoyons de supprimer un total d'environ 1.800 postes, soit 8% de nos effectifs mondiaux », indique un porte-parole du groupe, Kelli Powers.

« Nous avons identifié des mesures additionnelles d'économies de coûts dans le cadre de notre plan de restructuration, ce qui implique des réductions d'effectifs plus importantes que nous ne l'avions estimé initialement », a-t-il expliqué.

Le numéro un mondial des semences génétiquement modifiées avait annoncé fin juin un plan de restructuration prévoyant la suppression de 900 emplois dans le monde (soit 4% des effectifs), précisant que l'application et l'ampleur de ce plan « varierait selon les pays ».

Interrogé sur la répartition géographique des suppressions d'emplois supplémentaires envisagées, M. Powers s'est refusé à toute précision.

Monsanto plonge à la bourse de New York

Monsanto a confirmé jeudi ses prévisions de résultats annuels pour son exercice décalé 2009 achevé fin août, attendus dans le bas de la fourchette annoncée précédemment (4,40-4,50 dollars par action, hors éléments exceptionnels)

Il a par ailleurs dévoilé pour l'année fiscale 2010 des prévisions de bénéfice par action très inférieures aux anticipations du marché, tablant sur un résultat compris entre 3,10 et 3,30 dollars par action alors que les analystes attendent 4,12 dollars.

Cette annonce a fait plonger le titre du groupe à la Bourse de New York où il a clôturé en chute de 5,01% à 79,30 dollars.

Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier