SIA : Sarkozy ouvre le salon de l'agriculture par un «message d'espoir»

Le président Nicolas Sarkozy a inauguré samedi matin la 46e édition du salon de l'agriculture à Paris en délivrant, dans les allées, un «message d'espoir» aux agriculteurs inquiets du réaménagement de la PAC.

Pendant près de deux heures, le chef de l'État a sacrifié à la tradition en parcourant au pas de charge quelques-uns des stands du salon, serrant des mains et caressant le bétail dans une cohue indescriptible rythmée par les «Nicolas, Nicolas » d'une « claque » bien organisée de sympathisants.

« Je voulais d'abord adresser un message d'espoir à l'agriculture », a-t-il lancé à la presse, en nage, à l'issue de sa visite. « On a besoin d'une agriculture française qui ait des prix, qui paie des producteurs, des entrepreneurs. On a besoin d'une agriculture européenne avec une Europe qui défend ses agriculteurs », a-t-il ajouté.

Pour une PAC « juste »

« Il y a un milliard de gens qui meurent de faim dans le monde. Le problème n'est pas la réduction de la production agricole mais au contraire l'augmentation de la production agricole », a plaidé M. Sarkozy. Interrogé sur l'inquiétude des agriculteurs français face au réaménagement de la PAC engagé après le compromis adopté par l'Union européenne en novembre à Bruxelles, il a souhaité que cette politique soit « juste ».

« Et parce qu'elle sera juste, elle sera pérenne. On a notamment des éleveurs qui souffrent, on a des zones de montagne qui souffrent et il va falloir faire des arbitrages en accord avec le dialogue social et avec les organisations agricoles », a insisté le président.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier