Situation favorable pour les nappes d'eau à la fin de l'été

Près d'une nappe phréatique sur deux affichait un niveau normal ou supérieur à la normale au 1er septembre, date qui marque généralement les niveaux les plus bas de l'année, a indiqué le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

"La situation des nappes, bien que contrastée selon les aquifères, est encore relativement favorable" à la fin août, a souligné le BRGM.

La moitié des réservoirs (48%) affichaient un niveau normal à supérieur à la normale, avec des niveaux hétérogènes d'une région à l'autre, a indiqué le BRGM.

En 2011, année marquée par un printemps historiquement sec, près des deux tiers des nappes phréatiques (63%) affichaient un "niveau inférieur à la normale" à la même époque de l'année.

"Les épisodes pluvieux qui ont marqué la fin du printemps 2012 ont été suffisamment significatifs pour assurer une partie de la recharge des nappes et pour satisfaire, dans plusieurs secteurs, les besoins en eau souterraine de la période estivale", a souligné l'organisme.

Les niveaux étaient "proches de la normale" en Lorraine, Franche-Comté, Poitou-Charentes ou Provence-Alpes-Côte-d'Azur, mais le BRGM a constaté "quelques situations déficitaires" dans l'ouest du Bassin parisien, pour certains secteurs du Bassin aquitain ou dans le couloir rhodanien.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier