Social : De plus en plus d'agriculteurs réduits au RSA

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à pointer au Revenu de Solidarité Active (RSA): depuis juin, plus de 40.200 dossiers ont été acceptés, un rythme d'environ 6.000 par mois, en plus des 19.000 dossiers RMI déjà existants, selon les chiffres nationaux de la Mutuelle Sociale Agricole (MSA).

Le sujet reste tabou dans les campagnes, les plus démunis souffrent en silence: « il y a pas mal d'états d'âme et de réticences à aller réclamer le RSA », explique Fabrice Guérin, responsable d'une association d'aide aux agriculteurs, l'Atese, basée à Rennes.

« Nous craignons beaucoup pour les semaines qui viennent, notamment pour les agriculteurs installés ces derniers mois », explique Elie Quidu, responsable du dossier à la MSA. Il observe déjà « une montée en charge ». D'autant que les critères se sont assouplis pour prendre en compte les revenus de 2009, en chute libre.

Guillaume Martel a 35 ans. Installé depuis 1997, il fait « du lait et des bovins » en Normandie. Il a déjà perdu entre « 12.000 et 15.000 euros », a emprunté 29.000 euros à l'automne, « il y a des chances » qu'il dépose une demande au titre de ses revenus 2009.

« La crise est masquée. Les fournisseurs participent au comblement du trou, mais quand ils diront ‘on ne vous livre plus' et quand les banques diront ‘on ne prête plus', tout risque de s'effondrer! », prévient-il. D'autant que « certains sont en train de s'endetter pour financer leurs achats de semences ».


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier