Soisson : L'engrais était conforme !

SC

Le 17 janvier, une alerte aux engrais « contaminés » était donnée à Soissons avant que tout ne rentre très rapidement dans l'ordre. 3 semaines après les faits, François Berson, président de la société saint- quentinoise Hubau, remet les pendules à l'heure dans le quotidien «L'Ardennais».

Le 17 janvier, la société saint- quentinoise Hubau a été prise dans un tourbillon médiatique : sur son site de Soissons, la composition de 500 tonnes d'engrais s'était révélée, après contrôle Drire, non conforme à la réglementation européenne. Il avait donc fallu procéder à sa neutralisation.

Le 1er février, les contre-analyses de la Drire confirment la conformité du produit. Pour François Berson, « cela contredit donc la première analyse… Les coûts engendrés par ces décisions hâtives s'élèvent à 146.432 € pour l'entreprise Hubau. Est-il normal que des mauvaises décisions restent sans suite ? »

A ce jour, s'insurge le président de Hubau, sa société est « en attente de multiples réponses de la part de l'administration. L'État nous a dit être à nos côtés lors de cette affaire, ce n'est pas l'impression que nous avons pour le moment. Nous ne savons toujours pas quel est l'interlocuteur responsable de ce dossier. »


Source L'union Champagne-Ardenne Picardie du 9 février 2008

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier