Sommet mondial sur la sécurité alimentaire : La FAO appelle à une grève de la faim

A la veille du Sommet mondial sur la sécurité alimentaire qui se tiendra la semaine prochaine à Rome, la FAO appelle à une grève mondiale de la faim de 24 heures pour protester contre le milliard d'affamés dans le monde.

« Nous invitons à observer une grève de la faim samedi ou dimanche prochain, en témoignage de notre solidarité envers le milliard de personnes qui souffrent de la faim de par le monde », a déclaré le Directeur général Jacques Diouf lors d'une conférence de presse. « J'entamerai personnellement un jeûne de 24 heures à partir de samedi matin », a-t-il ajouté.

Selon les statistiques de la FAO, 1,02 milliard de personnes souffrent de faim chronique. Le Sommet mondial sur la sécurité alimentaire (16-18 novembre 2009) a été convoqué pour convenir d'une action immédiate visant à inverser la tendance et à donner l'impulsion pour éradiquer le fléau de la faim et de la malnutrition. La FAO a convié les Chefs d'Etat et de Gouvernement de ses 192 pays membres à participer au Sommet. M. Diouf nourrit l'espoir qu'ils seront aussi nombreux à participer qu'au précédent Sommet qui s'est tenu en 2002.


Une campagne en ligne contre la faim

« En dépit de toutes les promesses faites, une action concrète contre la faim fait défaut », a déclaré M. Diouf, en ajoutant: « Faute de mesures énergiques, une nouvelle crise mondiale de la faim ne peut être exclue ».

Par ailleurs, M. Diouf a lancé une campagne en ligne contre la faim (http://www.1billionhungry.org/). Les visiteurs sont invités à signer la pétition s'ils estiment qu'il est inadmissible qu'un milliard d'êtres humains soient victimes de la faim. Les internautes peuvent utiliser twitter ou tout autre outil informatique pour faire circuler la pétition.

« J'invite le maximum de gens à signer notre pétition, dit-il. Chaque clic sera une raison supplémentaire - qui viendra s'ajouter au milliard qui existe déjà - d'éradiquer la faim. Chaque clic sera un aiguillon pour que les dirigeants mondiaux passent de la parole aux actes».

Jacques Diouf : « 1,2,3,4,5,6... Un enfant vient de mourir de la faim ! »

Jacques Diouf : « 1,2,3,4,5,6... Un enfant vient de mourir de la faim ! »

 

Source FAO

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires