Sondage Ifop / Fnsea : 13% des agriculteurs envisagent de cesser leur activité

Environ 13% des exploitants agricoles, confrontés pour la plupart à des « difficultés financières trop lourdes », envisagent de cesser leur activité au cours des douze prochains mois, selon un sondage Ifop réalisé pour la FNSEA.

Ce phénomène concerne « toute la profession », et pas seulement les « anciens », proches de la retraite, a souligné un porte-parole de la FNSEA. En effet, près des deux-tiers (62%) des personnes ayant répondu positivement invoquent des « difficultés financières trop lourdes ». Un quart (26%) seulement leur prochain départ à la retraite.

La question sur la cessation éventuelle d'activité était posée pour la première fois dans ce baromètre bi-annuel, ce qui ne permet pas de mesurer l'évolution de ce phénomène.

Au cours des quatre derniers mois, la moitié des sondés reconnaissent avoir rencontré des difficultés « assez ou très importantes », alors qu'ils n'étaient que 38% à fournir cette réponse il y a un an.

Baisse des prix et hausse des charges

Les agriculteurs attribuent leurs difficultés à la baisse des cours ou des prix de leurs productions (86%), au niveau trop élevé de leurs charges d'exploitation (73%) et au caractère trop contraignant de la réglementation environnementale ou sanitaire (56%, +5 par rapport au précédent sondage en octobre 2009).

Une écrasante majorité (83%) estime par ailleurs que le gouvernement ne prend pas en compte leurs préoccupations, un chiffre relativement stable depuis octobre 2008, date de la première édition de ce baromètre de conjoncture agricole. L'enquête pointe par ailleurs que seulement 16% seulement des agriculteurs ont confiance dans les mesures économiques du gouvernement.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.502 exploitants agricoles, sélectionnés selon la méthode des quotas et interrogés par téléphone ou sur leur lieu de travail, du 9 au 17 mars 2010.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier