[SPACE 2016] Crise : le Crédit Agricole met l'accent sur l'accompagnement

Raphaël LECOCQ & Anne Sophie LESAGE

[SPACE 2016] Crise : le Crédit Agricole met l'accent sur l'accompagnement

La Bretagne et toutes ses filières agricoles subissent la crise de plein fouet. Le Crédit Agricole prend sa part dans l'accompagnement des exploitations en difficultés.Interviews : Jean-Christophe Roubin, Directeur de l'Agriculture - Crédit Agricole SA et André Le Bihan, Responsable du Marché de l'Agriculture - Crédit Agricole - Côtes d'Armor.

 

Sur le même sujet

Commentaires 8

Beber12

Intégration ? ça tient pas la route. Au premier pet de travers, les integrateurs fermeront et il n'y aura plus rien.
Jusque là on n'a rien trouvé de mieux que l'exploitation familiale; c'est la plus résistante.
Resteà trouver le bon équilibre entre taille et occupation du territoire.

szut

au bout de tout ça ,il y aura l intégration voulu ou pas.

GL

On a versé 1000 milliards d'€ pour sauver nos banques partie fricoter avec ls marchands du temple, les marchands de misère.
Comment va t'on aider les gens qui nourrissent ce pays a passer cette année de toutes les misères.

c61

Super les analyses du crédit agricole!!!!! Mais franchemént il ne nous aide pas vraiment ce ne sont que des discours de bureaucrates. Quand on est sur le terrain ce n'est pas si facile de faire ce qu'ils disent ces messieurs en col blanc. Les conseilleurs ne sont pas les "bosseurs". Les salariés du crédit agricole toucheront leur salaire mais si les conseils qu'ils nous prodiguent ne sont pas réalisables. On travaillent plus que ces gens là mais nous on est paspaye. Messieurs du CRedit agricole vous nous gonflez avec vos conseils on connaît mieux notre métier que vous. Vous vous êtes rémunérés pour votre travail les agriculteurs eux ne le sont pàs. Alors arrêtez de nous dire ce qu'il faut faire. Chacun son métier

a

Y à un petit oublie que les libéraux (Madelin, Macron, etc..) ne vous ont pas dit, c'est que le mode de régulation d'une économie de marché (après le contrôle théorique des monopoles) c'est la faillite, voilà il y a un excès d'offre, par conséquent faite faillite et c'est très bien il parait qu'au Etats-Unies c'est bien vu de faire faillite (bon à mon avis le petit farmer a plus de chance de quémander l'aide alimentaire que de repartir mais bon..)

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires