Spécial SIA : Les agriculteurs antillais souhaitent augmenter la production destinée au marché local

Johanna BALPE, étudiante à AgroParisTech

Suite à la crise subie en 2009 par l'agriculture Antillaise, Daniel Bertome, président des Chambres d'Agriculture de Martinique est venu présenter, sur le plateau de Terre d'Infos, la nouvelle politique de «culture endogène» appliquée sur l'île.

Les agriculteurs antillais souhaitent désormais augmenter la production destinée au marché local. Cela implique entre autres une plus grande diversification des cultures (patate douce, banane planteur, goyave, manioc) mais aussi de l'élevage.

Durant les 6 semaines de crise subies en 2009, la population a gravement souffert de la cessation complète d'approvisionnement de l'île par bateau. Ces événements ont déclenché une prise de conscience du besoin d'être moins dépendants.

Les agriculteurs axent donc leur production sur l'agriculture de proximité qui avait jusqu'à ce jour été délaissée pour cause de coûts de production trop importants, et de concurrence avec des produits d'importation venant de Côte d'Ivoire et de République Dominicaine. Il est cependant indispensable de maintenir en parallèle les cultures d'exportations pour assurer le développement économique de l'île.

Source JT Terre d'Infos

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires